Médecine

Paramédical

Autres domaines


Place du cancer parmi les facteurs de risque de la maladie thromboembolique veineuse - 04/06/08

Doi : 10.1016/j.patbio.2007.12.008 
R. Descourt a, M. Righini b, M. Carrier c, G. Le Gal a,
a EA 3878, groupe d’étude de la thrombose de Bretagne occidentale, département de médecine interne et de pneumologie, CHU Cavale Blanche, boulevard Tanguy-Prigent, 29609 Brest cedex, France 
b Division d’angiologie et d’hémostase, hôpital universitaire, 24, rue Micheli-du-Crest, 1211 Genève 14, Suisse 
c Unité d’évaluation et de traitement de la thrombose, hôpital Ottawa Campus Civic, 737, avenue Parkdale, Ottawa, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Il existe une association forte entre cancer et maladie veineuse thromboembolique (MVTE). Les patients atteints de cancer ont un risque multiplié par sept environ de développer une MVTE par rapport aux patients indemnes de cancer. Dans l’année qui suit le diagnostic de cancer, le risque de survenue d’une MVTE est de 1,6 %. La MVTE est la cause du décès de 15 % des patients avec cancer. À l’inverse, les patients avec cancer représentent 15 à 20 % de l’ensemble des cas de MVTE. À côté des facteurs de risque classiques de MVTE, de nombreux facteurs de risque spécifiques influencent ce risque chez les patients cancéreux : localisation, histologie, stade, traitements, ancienneté de la maladie. La survenue d’une MVTE est globalement un facteur de mauvais pronostic chez les patients avec cancer, avec une survie significativement diminuée par rapport aux patients n’ayant pas fait de MVTE, mais cela est modulé en fonction des caractéristiques du cancer. À l’inverse, le cancer modifie le profil évolutif de la MVTE, avec une mortalité et un risque de récidive thromboembolique plus importants, y compris sous traitement anticoagulant, là encore différant en fonction des caractères du cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

There is a strong association between cancer and venous thromboembolism (VTE). Cancer patients have a seven-fold higher risk of developing VTE as compared with noncancer patients. In the year following the diagnosis of cancer, 1.6% of patients will develop a VTE event. VTE is one of the main cause of death in cancer patients, accounting for about 15% of deaths. On the other hand, cancer patients represent 15 to 20% of all VTE cases. Beyond classical risk factors for VTE, specific risk factors are associated with VTE in cancer patients: tumor site, stage, histological type, treatment, duration of the disease. VTE occurrence is associated with a poorer outcome in cancer patients: a reduced survival is observed in cancer patients with VTE as compared to non-VTE cancer patients. This impact of VTE on prognosis varies according to cancer characteristics. Conversely, evolution of VTE is different in cancer patients, with a higher short-term risk of mortality and a higher risk of recurrences, including on anticoagulant treatment, also modulated by cancer characteristics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Facteur de risque, Maladie veineuse thromboembolique

Keywords : Neoplasms, Risk factors, Thromboembolism


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 4

P. 178-183 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction : Introduction: An emerging bridge between supportive and specific care
  • M. Marty
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathogénie de la maladie thromboembolique veineuse au cours du cancer
  • I. Elalamy, E. Verdy, G. Gerotziafas, M. Hatmi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.