Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les députés, leurs assistants et les usages du crédit collaborateurs. Une sociologie du travail politique - 11/06/08

Doi : 10.1016/j.soctra.2008.03.001 
Patrick Le Lidec
Centre d’études et de recherche de science administrative, CNRS, université Paris-2, 10, rue Thenard, 75005 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 22
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet article propose une analyse des modes d’organisation des équipes parlementaires et étudie les tâches déléguées par les députés à leurs collaborateurs directs, les assistants parlementaires. L’analyse de la répartition des tâches au sein de ces équipes suggère que l’organisation et la division du travail doivent se comprendre principalement à partir des contraintes électorales pesant sur les députés en circonscription. La majorité des collaborateurs parlementaires y est affectée parce que l’exercice du métier de député implique le développement d’intenses relations de service en direction des électeurs. Les équipes parlementaires sont tellement sollicitées par les électeurs pour résoudre les problèmes personnels les plus divers qu’elles sont contraintes de développer des stratégies de régulation de la demande et d’y répondre souvent de manière symbolique. L’entretien de ces relations, qui rejaillit jusque dans le travail législatif, apparaît pour les députés comme un moyen de réduire le risque professionnel inhérent à une carrière élective. L’auteur montre l’adaptation des députés à un mode de scrutin qui les incite à adopter une conception de la représentation plus proche du porte-parole des habitants de la circonscription que du représentant de la Nation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This analysis of how the staffs of members of the French parliament are organized focuses on the tasks that deputies assign to their parliamentary assistants. The distribution of tasks among assistants suggests that the organization and division of labor should be understood mainly in relation to the pressures generated by elections in the home district. Most staff-members are assigned to this work, since a seat in the National Assembly very much depends on providing services to constituents. The staff is so involved in solving constituents’ “personal” problems of various sorts that its members are forced to devise strategies for regulating demand and providing often token responses. Developing relations with constituents even affects the staffʼs legislative tasks. For deputies, it is a way to reduce the “occupational” risks inherent in elective office. Deputies adapt to a voting system that pushes them to adopt a conception of representation closer to being a spokesperson for a districtʼs inhabitants than being a representative of the Nation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Travail politique, Député, Circonscription, Relation de service, Parlement, Représentation politique, France

Keywords : Political work, Deputy, Deputyʼs constituency, Casework, Parliament, Political representation, France


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 50 - N° 2

P. 147-168 - avril-juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction
  • Didier Demazière, Patrick Le Lidec
| Article suivant Article suivant
  • Assistant parlementaire au Parlement européen : un tremplin pour une carrière européenne
  • Sébastien Michon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.