Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les hépatites, une priorité de santé publique - 18/06/08

Doi : 2007#9409 

Chantal Bertholom : professeur de microbiologie ,

Carole Émile : Biologiste ,

Rose-Marie Leblanc : Biologiste

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!


Entre 600 000 et 700 000 personnes sont contaminées par le virus de l’hépatite B (VHB) ou celui de l’hépatite C (VHC) en France, mais une personne sur deux ignore sa maladie. Face à ce fléau, quelles sont les actions de santé publique prioritaires à mener ? Grâce aux nouveaux outils de la recherche épidémiologique (InVS et Fédération nationale des pôles de référence et Réseaux hépatites, registres spécialisés de région, Observatoire des hépatites aiguës C et des hépatites B, etc.), une réponse est possible. Seul le dépistage peut permettre la mise en place d’un traitement précoce et aujourd’hui nettement optimisé. Mais qui doit-on dépister ? Certes, l’Anaes avait dès 2001 livré ses recommandations. Mais face à l’évolution épidémiologique, il faudra élargir la cible et prendre en compte d’autres approches comme celle proposée dans ce dossier par les LABM. À moins qu’il ne s’agisse d’une hépatite aiguë sévère qui ne peut se traiter qu’en urgence et en milieu hospitalier.

Plan

Plan indisponible


© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2007 - N° 0376

P. 9-16 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • ACL 10, colorateur en bactériologie et hématologie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.