Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pertinence de l’hospitalisation traditionnelle dans un service d’ophtalmologie - 19/06/08

Doi : JFO-05-2008-31-5-0181-5512-101019-200803401 

T. Gaujoux [1],

O. Offret  [1],

G. Renard [1 et 2],

Y. Santini [3],

D. Chauvaud [1 et 2],

J.-L. Bourges [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pertinence de l’hospitalisation traditionnelle dans un service d’ophtalmologie

Introduction : Les indications d’hospitalisation traditionnelle en ophtalmologie (HT) ne sont pas clairement évaluées en France. Pourtant, elles devraient être consensuelles respectant la qualité de soin et les impératifs économiques.

Patients et méthode : Dans une étude prospective, nous avons relevé et analysé les données médicales et socio-économiques de tous les patients admis en mode HT d’un service d’ophtalmologie hospitalière pendant deux mois complets, de décembre 2006 à janvier 2007.

Résultats : Durant cette période, 349 patients ont été hospitalisés en HT (durée moyenne = 3 jours) dont 324 étaient opérés et 27 non opérés. Les pathologies principales étaient les décollements de rétine (n = 103), les traumatismes oculo-palpébraux (n = 33), les décompensations cornéennes endothéliales (n = 27), les cataractes (n = 24), les hypertonies oculaires (n = 23) et les abcès de cornée (n = 17). Le motif principal, les habitudes chirurgicales (n = 135, 39 %), était médicalement non pertinent mais lié généralement à des contraintes financières. Les autres motifs principaux étaient médicalement pertinents (traitement intraveineux, positionnement céphalique postopératoire strict). L’HT pour domicile éloigné (n = 46 ; 13 %) serait non pertinente si un hébergement non médicalisé pris en charge était disponible.

Conclusion : L’HT en ophtalmologie qui n’est pas toujours de pertinence médicale établie répond majoritairement à des contraintes financières ou d’hébergement. L’ajustement de ses compensations financières et la possibilité d’hébergement non médicalisé prise en charge par l’assurance-maladie selon les frais chirurgicaux réels pourraient transformer 50 % des HT actuelles en ambulatoires.

Abstract

Relevance of traditional hospitalizations in an ophthalmology department

Introduction: Ophthalmological indications for traditional hospitalizations are not clearly established and should be updated with respect to both healthcare quality and economic considerations. We therefore analyzed the data of patients hospitalized in an ophthalmology department.

Patients and method: We prospectively analyzed the medical and socioeconomic charts of all patients hospitalized during a 2-month period (December 2006 and January 2007) in a single ophthalmology department.

Results: Over the 2 months, 349 patients were admitted (mean stay, 3 days), 324 of whom were operated. The main causes of admission were retinal detachments (n=103), injuries (n=33), endothelial cell failure (n=27), cataract (n=27), high ocular pressure (n=23), and corneal abscess (n=17). Admission was mainly guided by the surgeon’s habits (n=135, 39%) and was not medically relevant but was generally motivated by financial considerations. Other hospital admissions were medically justified (intravenous injections, head positioning) but the hospitalization of patients living far from the hospital (n=46; 13%) could be limited by the development of housing made available to patients.

Conclusion: Ophthalmological hospitalization is not always medically relevant and often is based on financial or housing constraints. More than half of the classical admissions should be switched to ambulatory patient care by adapting financial compensations to surgical costs or providing outpatient housing.


Mots clés : Hospitalisation ophtalmologique , soin ambulatoire , étude d’évaluation

Keywords: Ophthalmologic hospitalization , evaluation studies , ambulatory care


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 5

P. 503-508 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l’angiographie de segment antérieur au vert d’indocyanine dans la prise en charge des sclérites antérieures : à propos de 5 cas et revue de la littérature
  • B. Lemarinel, E. Gabison, S. Doan, N. Teyssot, T. Hoang-Xuan
| Article suivant Article suivant
  • Pachymétrie centrale et comptage cellulaire endothélial dans le glaucome congénital
  • S. Guigou, R. Coste, D. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.