Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dégénérescence maculaire liée à l’âge exsudative : efficacité et limites des différents traitements - 19/06/08

Doi : JFO-05-2008-31-5-0181-5512-101019-200801961 

M. Berdugo Polak [1, 2 et 3],

F. Behar-Cohen [1, 2, 3 et 4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Dégénérescence maculaire liée à l’âge exsudative : efficacité et limites des différents traitements

Les néovascularisations sont responsables de pertes de vision irréversibles dans de nombreuses pathologies oculaires touchant le segment postérieur, notamment lorsqu’elles compliquent la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les stratégies thérapeutiques pour lutter contre les néovascularisations ou leurs complications ont considérablement évolué ces dernières années. La photothérapie dynamique utilisant la vertéporfine a pris une place dans l’arsenal thérapeutique, mais avec des résultats visuels limités. La mise sur le marché, récente, de nouvelles molécules anti-angiogéniques comme le ranibizumab et le pegaptanib ouvre de nouvelles possibilités thérapeutiques ainsi que de nouveaux espoirs. Pour la première fois, il est possible non seulement de stabiliser la vision des patients, mais aussi de l’améliorer. La place de l’utilisation empirique, hors AMM en ophtalmologie, du bevacizumab, doit être définie par des études correctement menées. Cet article fait le point de ce qui est aujourd’hui admis pour chacun des traitements anciens comme récents : leurs modes d’action, leur efficacité, leur toxicité. Il passe en revue les principales études cliniques qui ont été menées et conclut sur les indications recommandées. Sont citées également les molécules aujourd’hui en développement, qui viendront, si elles font leurs preuves, étoffer notre arsenal thérapeutique. La complémentarité de traitements agissant à des stades différents de la néo-angiogénèse permettra de les associer de façon concomitante ou séquentielle pour, espérons-le, un meilleur résultat visuel.

Abstract

Exudative age-related macular degeneration: efficacy and limits of the different treatments

Ocular neovascularizations are responsible for irreversible loss of vision in various diseases, including age-related macular degeneration. Treatments have changed greatly, and photodynamic therapy with verteporfin has come into common use. However, the visual prognosis remains poor. The recent approval of new antiangiogenic molecules such as ranibizumab and pegaptanib should allow for new therapeutical possibilities. The unapproved ophthalmological use of bevacizumab requires further studies. This paper updates what is known about old and new neovascularization treatments: their mechanism of action, their efficacy, and their toxicity. It reviews the principal clinical studies, and concludes with the recognized recommendations. For the first time, ophthalmologists can hope not only to stabilize loss of vision, but also to improve visual acuity. Complementary treatments can now be tested in associations, concomitantly or not, with the hope of improving visual results.


Mots clés : Traitements anti-VEGF , angiogénèse , diabète , DMLA , néovaisseaux

Keywords: Anti VEGF therapy , angiogenesis , diabetes , AMD , neovessels


Plan

PHOTOTHÉRAPIE DYNAMIQUE
Mécanisme d’action de la photothérapie dynamique [5]
Limites et effets collatéraux de la photothérapie dynamique [5]
CONSENSUS EUROPÉEN [114]


© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 5

P. 537-556 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertonie oculaire aiguë tardive compliquant une rétinopathie de la prématurité
  • C. Faure, G. Caputo, J.-A. Sahel, M. Paques
| Article suivant Article suivant
  • Condensations péri-vasculaires en chapelet consécutives à une toxoplasmose oculaire chez une patiente immunodéprimée par un lymphome B systémique
  • T.H.C. Tran, C. Terrada

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.