Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prothèse métallique expansive dans le traitement palliatif des occlusions colorectales malignes : risque de perforation - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0003-3944(03)00118-4 

R.  Scurtu a ,  A.  Barrier a ,  T.  André b ,  S.  Houry a ,  M.  Huguier a * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. - Les prothèses métalliques expansives sont une alternative à la chirurgie dans le traitement palliatif des occlusions coliques malignes. Le but de ce travail était de préciser les causes qui pourraient favoriser les complications de ces prothèses, notamment les perforations coliques.

Malades et méthodes. - De novembre 2000 à novembre 2001, 6 malades en occlusion colique maligne, pour lesquels la chirurgie a été récusée en raison de l'extension tumorale et/ou de l'état général, ont eu un traitement (n = 5) ou une tentative (n = 1) de traitement palliatif endoscopique par des prothèses métalliques expansives.

Résultats. - Une seule malade n'a pas eu de complication. Elle est décédée de son cancer 5 mois plus tard. Les 5 autres malades (83 %) ont eu des perforations coliques après la pose (4 cas) ou la tentative de pose (1 cas) de la prothèse. Les perforations sont survenues dans les premières 24 h suivant l'endoscopie dans 2 cas, 3 et 5 semaines après dans 2 autres cas, et 10 mois après dans le cinquième cas. Deux malades ont eu une colostomie de décharge. Les 3 autres malades ont eu un simple drainage externe de leur perforation et sont décédés peu de temps après.

Conclusion. - Les prothèses métalliques expansives sont une alternative séduisante à la chirurgie. Néanmoins, le taux de perforations coliques précoces et tardives doit faire reconsidérer leurs indications comme traitement palliatif définitif.

Mots clés  : Occlusion maligne du côlon ; Prothèse métallique ; Traitement palliatif ; Perforation colique.

Abstract

Objective. - The self-expandable metallic stents are a good alternative to surgery for the palliative treatment of malignant colonic obstructions. The aim of this paper was to emphasize the causes which could increase the risk of perforation.

Patients and methods. - From november 2000 to november 2001, 6 patients with malignant colonic obstruction, to whom surgery was denied due to tumor extension and/or poor general condition, have had a palliative treatment (N = 5) or an attempt (N = 1) with self-expandable metallic stents placed by endoscopy.

Results. - Only one patient did not developed any complication and died 5 months later of cancer. Five out of the 6 patients (83%) developed a colonic perforation following stenting (N = 4) or the attempt to place the stent (N = 1), two into the first 24 h after the procedure, and three 3, 5, and 10 months later. Subsequent colostomy was done in 2 patients while the 3 others have had an external drainage of the perforation and died postoperatively.

Conclusion. - The self-expandable metallic stents seems to be a less aggressive alternative therapy to surgery for malignant colonic obstructions. Nevertheless, the high rate of colonic perforations, suggests reconsidering the indications in the definitive palliation of malignant colonic obstructions.

Mots clés  : Malignant colic obstruction ; Expandable metallic stents ; Palliative treatment ; Colonic perforation.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 6

P. 359-363 - juillet 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie du cancer de l'oesophage : controverses actuelles
  • P. Thomas, P. Acri, C. Doddoli, B. D'journo, D. Trousse, P. Michelet, B. Chetaille, L. Papazian, M. Giovannini, J.F. Seitz, R. Giudicelli, P. Fuentes
| Article suivant Article suivant
  • Cancers coliques gauches en occlusion en Côte d'Ivoire
  • G.K. Kouadio, T.H. Turquin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.