Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancers coliques gauches en occlusion en Côte d'Ivoire - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0003-3944(03)00111-1 

G.K.  Kouadio * ,  T.H.  Turquin*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Cette étude rétrospective se propose d'étudier nos méthodes thérapeutiques à propos des cancers coliques gauches en occlusion en évaluant la morbidité et la mortalité.

Patients et méthodes. - De 1984-2001, 21 malades ont été reçus en urgence pour un cancer colique gauche en occlusion. Il s'agissait de 12 hommes et de 9 femmes d'un âge moyen de 40,6 ans. Tous avaient une occlusion clinique et radiologique complète. L'origine néoplasique de l'occlusion était inconnue en préopératoire chez 20 malades sur 21. Six malades avaient une métastase hépatique et 5 une métastase ovarienne synchrone. Six malades étaient Asa II et 6 autres Asa III. Dix-neuf malades (90,5 %) ont eu une opération de Hartmann et les 2 autres une colectomie idéale protégée par une iléostomie. Ces gestes étaient associés 5 fois à une annexectomie et 6 fois à une tumorectomie hépatique. Le rétablissement de la continuité a été possible chez 13 malades sur les 19 cas d'opération de Hartmann entre 6 mois et 1 an.

Résultats. - La mortalité opératoire était de 9,5 % (2 cas). Le décès était dû une fois à une éviscération après suppuration pariétale et une fois à une décompensation cardiaque. Aucune fistule anastomotique n'a été observée. La durée d'hospitalisation moyenne était de 14 j (12-21 j). La survie à 1 an était de 84 et de 0 % à 5 ans.

Conclusion. - Nos résultats plaident en faveur d'une utilisation courante de l'opération de Hartmann dans notre pratique. Cependant la colostomie de proche amont et le lavage colique peropératoire devraient être une alternative chez certains malades.

Mots clés  : Cancer colique gauche ; Occlusion colique ; Opération de Hartmann ; Lavage colique peropératoire.

Abstract

Objective. - This retrospective study comes forward to study our management of left colonic cancer obstruction by evaluating the mortality and the morbidity.

Patients and methods. - From 1984 to 2001, 21 patients with left colonic cancer obstruction were treated in emergency. They were 12 males and 9 females with a mean age of 40.6 years. All the patients had complete clinical and radiological colonic obstruction. The pre-operative neoplastic origin of the obstruction was unknown in 20 cases. Six patients had hepatic metastases and 6 ovarian metastases. Six patients were classified as Asa II and 6 other Asa III. Nineteen patients (90.5%) underwent Hartmann's operation. The 2 remaining patients had immediate anastomosis after colectomy, with diverting ileostomy. These procedures were associated with hepatectomy in 5 cases and annexectomy in 6 cases. Intestinal continuity restoration was possible in 13 cases between 6 months and 1 year.

Results. - Operative mortality was 9.5% (2 cases). Deaths were due to evisceration caused by parietal suppuration in one case and heart failure in the other case. There was no anastomotic fistula. Mean hospital stay was 14 days (12-21). Survival was 84% at one year and 0% at 5 years.

Conclusion. - Our results suggest that Hartmann's operation is safe and may be usually performed in our conditions. However, near by amount colostomy and intra-operative colonic irrigation might be an alternating procedure in some selected patients.

Mots clés  : Left colonic cancer ; Colonic obstruction ; Hartmann's operation ; Intra-operative colonic irrigation.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 6

P. 364-367 - juillet 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prothèse métallique expansive dans le traitement palliatif des occlusions colorectales malignes : risque de perforation
  • R. Scurtu, A. Barrier, T. André, S. Houry, M. Huguier
| Article suivant Article suivant
  • Place de la microbiopsie dans la prise en charge des microcalcifications mammaires suspectes
  • L. Benoit, E. Lacombe, S. Feutray, P. Favoulet, C. Boulleret, J. Fraisse, J. Cuisenier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.