Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-004 – Urologie – Chirurgie des néphroblastomes associés à de la néphroblastomatose (23 patients) - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)71956-0 
G. Audry 1, M. Peycelon 1, A. Charieg 1, M. Larroquet 1, L. Boccon-Gibod 1, C. Patte 2, J. Landman-Parker 1, G. Schleiermacher 3, C. Bergeron 4, H. Ducou Lepointe 1, P.G. Helardot 1
1 Hôpital Armand-Trousseau, Paris, France 
2 Institut Gustave Roussy, Villejuif, France 
3 Institut Curie, Paris, France 
4 Centre Léon-Bérard, Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La néphroblastomatose (NBL) est un processus prolifératif qui s’associe volontiers avec des néphroblastomes bilatéraux. La SFCE a proposé une approche thérapeutique homogène combinant chimiothérapie et chirurgie. La chimiothérapie était systématique et prolongée, et la chirurgie indiquée seulement en cas de néphroblastome, certain ou suspect, sur les données de l’imagerie, lors du diagnostic ou de la surveillance. Cette étude rétrospective a pour but d’évaluer les indications et les techniques chirurgicales dans l’évolution de la NBL.

Patients

En 29 ans (01/1979-12/2007), 23 enfants ont été pris en charge pour NBL, 10 garçons et 13 filles avec un âge médian de 12 mois (6 mois–5 ans). Il s’agissait d’une NBL bilatérale (20) ou unilatérale (3). L’indication chirurgicale était portée uniquement en présence d’un néphroblastome, certain ou suspect, associé à la NBL, soit d’emblée au moment de la prise en charge initiale (29 reins), soit lors de la surveillance (6 reins : 2 masses stables pendant la chimiothérapie et 4 apparues ou progressant après la chimiothérapie).

Résultats

Sur 35 reins opérés, une chirurgie conservatrice a été réalisée pour 27 reins (77 %) et une néphrectomie totale pour les 8 autres. Les 23 enfants ont dû être opérés, d’un seul rein (11 enfants) ou des 2 reins (12); il s’agissait histologiquement de 31 néphroblastomes et 4 nodules résiduels de restes néphrogéniques. Parmi les néphroblastomes, 7 étaient de haut risque, 18 de risque intermédiaire et 6 de bas risque. Avec un suivi médian de 4,5 ans (4 mois–15 ans), une récidive est survenue chez 6 enfants (26 %) dont 4 haut risque et 2 intermédiaire, tous après chirurgie conservatrice. Une récidive locale isolée est survenue chez 3 enfants et une récidive avec métastases chez 3 autres. Quatre enfants sont décédés (début de traitement avant 1983 pour 3). Une insuffisance rénale modérée (1) et/ou une hypertension artérielle (2) étaient présentes dans 2 cas.

Conclusion

L’incidence du néphroblastome dans l’évolution de la NBL est élevée dans notre expérience de centre chirurgical. Les masses apparaissant ou progressant sous chimiothérapie sont fortement suspectes de néphroblastome. La récidive paraît fréquente après chirurgie conservatrice dans les néphroblastome de haut risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 888 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-003 – Chirurgie viscérale – Tumeurs germinales malignes de l’ovaire : résultats de l’étude TGM 95
  • V. Fouquet, C. Patte, D. Frappaz, D. Orbach, F. Gauthie, H. Martelli
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-005 – Urologie – Neuroanatomie tridimensionnelle du pelvis fœtal et traitement chirurgical des malformations du sinus urogenital
  • N. Kalfa, B. Liu, C. Mei, V. Marcello, M. Hsieh, L.S. Baskin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.