Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-020 – Urologie – Réimplantation urétérale extra vésicale laparoscopique (RUEL) : une alternative pour la cure chirurgicale du reflux vesico-urétéral - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)71972-9 
M. Lopez, E. Guye, M. François, F. Varlet
CHU – Hôpital Nord, Saint Etienne, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La correction du reflux vésico-urétéral (RVU) chez l’enfant peut être effectuée par plusieurs techniques chirurgicales ou endoscopiques. Récemment, la technique de Lich-Gregoir a été à nouveau rapportée mais cette fois sous laparoscopie. En effet cette voie permet un abord aisé de la face postérieure de la vessie et il est donc possible d’effectuer cette technique par laparoscopie. Nous en rapportons notre expérience préliminaire afin d’en évaluer la faisabilité et les résultats.

Méthode

Entre août 2007 et Janvier 2008, cinq enfants (2 garçons et 3 filles) ont été opérés par RUEL d’un RVU unilatéral. L’intervention a été réalisée avec une optique de 5mm 30° et deux trocarts opérateurs de 5 mm. Une suspension vésicale a été effectuée afin de bien visualiser la région rétrovésicale et de permettre une incision aisée du détrusor. Une fois l’uretère mis en place dans la tranchée musculaire, le détrusor a été suturé par 4 ou 5 points de fil non résorbable.

Résultats

Aucune conversion n’a été nécessaire et aucune complication per-opératoire n’a été observée en dehors d’une petite plaie muqueuse bien contrôlée. La durée moyenne de l’intervention a été de 70 minutes et la durée moyenne d’hospitalisation de 24 h tant les suites sont simples et très peu douloureuses. L’évolution clinique a été favorable et le contrôle radiologique par cystographie n’a pas mis en évidence de RVU persistant. Le recul moyen est de 6 mois (5–12 mois).

Conclusion

La RUEL dans le traitement du reflux est possible avec des résultats comparables à ceux de la chirurgie classique. Ses avantages sont importants : geste moins agressifs sur la vessie, suites beaucoup moins inconfortables qu’après intervention de type Cohen, sortie rapide, et conservation des méats urétéraux dans l’axe du cystoscope en cas de pathologies urétérales ou rénales ultérieures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clé : reflux vésico-urétéral, Lich -Gregoir, laparoscopie



© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 893 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-019 – Urologie – Le diagnostic des valves de l’urètre postérieur peut-il être pressenti à l’analyse de l’échographie ?
  • M. Schmitt, J.L. Lemelle, F. Didier, M.A. Galloy
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-021 – Urologie – Evaluation pronostique du caractère intra-rénal du reflux chez l’enfant
  • J. Boubnova, A. Sergent-Alaoui, G. Deschênes, G. Audry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.