Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-030 – Chirurgie viscérale – Volvulus du grêle de diagnostic périnatal : deux entités, deux pronostics - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)71982-1 
B. Marion, N. Khen Dunlop, M.E. Noche, F. Fusaro, V. Rousseau, Y. Revillon, S. Sarnacki
Hôpital Necker Enfants Malades, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les volvulus du grêle de diagnostic périnatal peuvent être séparés en deux entités anatomiques distinctes : les volvulus complets sur anomalie de la rotation mésentérique et les volvulus segmentaires. Nous avons revu 22 cas de volvulus de diagnostic périnatal et comparé l’évolution en fonction du type anatomique.

Matériel et méthode

Dix présentaient un volvulus segmentaire (VS) et 12 un volvulus complet sur anomalie de la rotation mésentérique (VC). Pour ces deux groupes, les conditions du diagnostic, le type de l’intervention chirurgicale et l’évolution post opératoire ont été comparés (test non paramétrique de Wilcoxon).

Résultats

Le diagnostic a été réalisé en anténatal dans un cas dans le groupe VC et dans 9 cas dans le groupe VS. Le terme moyen de naissance était de 39 SA et de 36 SA respectivement. L’échographie réalisée en post natal chez 9 patients du groupe VC retrouvait une image typique (whirlpool) alors qu’elle n’apportait aucun argument en faveur du volvulus chez les 5 enfants du groupe VS ayant eu cet examen. Les interventions ont été réalisées à une médiane de 6 jours dans le groupe VC (0 – 23 jours) et toujours dans les premières 24 heures pour le groupe VS (p = 0,002). Dans les cas du VC il n’a pas été retrouvé de souffrance digestive majeure et aucune résection intestinale n’a été réalisée. Dans le groupe VS, on notait 4 cas de nécroses segmentaires et 5 péritonites et tous ont eu une résection digestive (12,5 cm en moyenne) avec la réalisation d’une iléostomie dans 3 cas. La médiane de reprise du transit a été de 2 jours dans le groupe VC, sans nutrition parentérale, alors qu’elle était de 7 jours (2 – 17 jours) dans le groupe VS (p < 0.001), avec une durée moyenne de nutrition parentérale de 56 jours. La durée moyenne d’hospitalisation était respectivement de 9 et de 107 jours (p < 0,001).

Conclusion

Malgré une résection intestinale limitée, le pronostic du VS apparaît ici plus péjoratif que celui du VC. L’existence d’un obstacle digestif évoluant depuis la période anténatale dans les VS pourrait induire une souffrance du système nerveux entérique qui n’est pas observé dans les VC de survenue néonatale, où l’obstacle est de survenue récente. Cette notion doit être prise en compte dans l’information qui est faîte aux familles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 896-897 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-029 – Urologie – Hypospadias antérieur : « mieux vaut couvrir qu’y revenir… »
  • A. Le Mandat, A. Paye Jaouen, M. Jallouli, A. El Ghoneimi
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-031 – Chirurgie viscérale – Fundoplicature précoce dans les hernies diaphragmatiques congénitales sévères
  • A. Dariel, H. Piloquet, R. Sfeir, P. De Lagausie, C. Chamond, M. Larroquet, E. Carricaburu, D. Weil, V. Flurin, Y. Héloury, G. Podevin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.