Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-042 – Chirurgie plastique – Fentes labio-palatines : résultats chirurgicaux à long terme - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)71994-8 
C. François-Fiquet, M.L. Poli-Mérol
Hôpital Américain, Reims, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La chirurgie des fentes labio-palatine obéit à des règles établies depuis de nombreuses années. Même si elle est en perpétuelle modification, les grandes écoles techniques n’ont que très peu évolué. Par le biais de ce travail, nous essayerons de tirer des conclusions de notre passé chirurgical afin d’améliorer notre prise en charge à venir.

Nous avons revu en consultation 51 patients (29 garçons et 22 filles) porteur d’une fente faciale, nés entre 1981 et 1996, et opérés initialement à 6 mois de vie (TEI 90 °), par un même opérateur. Après l’analyse épidémiologique, nous avons fait le point avec les patients et leur famille des résultats esthétiques, de leurs demandes, et de ce que nous pouvions leur proposer.

Nos patients ont bénéficié d’un nombre de gestes chirurgicaux variables : entre 1 et 10, avec une médiane à 3. 33 patients (62,8 %) ont des résultats esthétiques satisfaisants, mais 13 (25,5 %) ont des résultats insuffisants. 41,2 % des patients revus en consultation se sont vus proposer un nouveau geste chirurgical. 75 % des gestes concernaient le nez. Nous avons constaté une dissociation entre les demandes et les possibilités techniques. Certains patients avec des formes initiales minimes, avec des résultats esthétiques satisfaisants, sont très demandeurs de nouveaux gestes que le chirurgien ne peut décemment pas réaliser. A contrario, les patients porteurs de formes sévères initiales sont moins exigeants avec le résultat esthétique final. Les parents, eux, sont plus interventionnistes que les enfants.

La chirurgie reconstructrice est une spécialité subtile alliant capacité technique mais aussi compréhension des attentes du patient. Il est important d’analyser leurs demandes car la réponse n’est pas toujours un nouveau geste. Il existe de réel problème d’évaluation des résultats. Ceuxci sont à évaluer dans un contexte psychosocial empêchant l’objectivité, et ce même pour un chirurgien expérimenté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 900 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-041 – Chirurgie plastique – Prise en charge des malformations artério-veineuses chez l’enfant
  • P. Galinier, B. Salazard, P. Petit, G. Magalon, J. Bardot
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-043 – Chirurgie plastique – Fentes labio-palatines : qualité de vie (VSP-A) patients et parents
  • C. François-Fiquet, M. Dupouy, M.L. Poli-Mérol, S. Daoud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.