Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-049 – Chirurgie viscérale – Résultats et complications de la thoracoscopie dans la prise en charge des pleurésies purulentes de l’enfant. Etude multicentrique du GECI - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72001-3 
J. Bréaud 1, E. Fontas 1, C. Gine-Prades 2, M. Tambassa 3, M. Demarche 4, F. Becmeur 3, F. Lefèbvre 5, F. Bastiani 1, J.Y. Kurzenne 1
1 CHU, Nice, France 
2 CHU, Montpellier, France 
3 CHU, Strasbourg, France 
4 Hôpital La Citadelle, Liège, Belgique 
5 CHU, Reims, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le nombre d’empyèmes pleuraux est en augmentation depuis une dizaine d’années (incidence actuelle : 3,3/100.000 enfants).

Divers traitements sont possibles, médicaux et/ou chirurgicaux. Parmi eux, la thoracoscopie est une technique efficace, sa morbidité réelle n’est toutefois pas connue.

Objectif

évaluer la morbidité et les résultats de la thoracoscopie dans letraitement de l’empyème pleural.

Méthode

étude rétrospective multicentrique du GECI sur 5 ans (2001-2006)

5 centres ont participé (Montpellier, Strasbourg, Liège, Nice, Reims).

Données analysées : éléments pré, per et post-opératoires ; résultats de la technique, taux de complications chirurgicales.

Analyse descriptive et multivariée.

Résultats

Analyse descriptive: N =117 (71 % de garçons, age moyen : 4,5 ans)

Retard diagnostic : 61,3 % (délai moyen 7,8 jours)

Etiologies : comparables à la littérature.

Traitements pré-opératoires : antibiothérapie (94,4 %) ; ponction pleurale (34,2%) ; drainage pleural (11,7 %).

Grade de l’empyème (évalué en per opératoire) : grade I (5,1 %), grade II (39,4 %), grade III (55,6 %).

Lors de l’exploration chirurgicale, dans 94,9 % plus de 75 % de la plèvre était nettoyée sans difficulté.

Durée moyenne d’hospitalisation : 11 jours (± 3,27 jours); obtention de l’apyrexie : 4,4 jours ; ablation du drainage : 4,7 jours. Arrêt de L’antibio thérapie : 15,2 jours.

10 patients ont présenté une complication chirurgicale (8,5 %) imposant pour 8 d’entre-eux (7 %) une reprise chirurgicale (5 thoracoscopies et 3 thoracotomies).

Analyse multivariée : pas de relation entre l’étiologie, le retard diagnostic, le grade et la survenue de complication.

Conclusion

L’approche thoracoscopique dans l’empyème pleural se complique dans 8,5 % des cas, indépendamment du grade, et impose 7 % de reprise chirurgicale. Elle permet un nettoyage de la cavité pleurale dans 94,9 % des cas (efficacité immédiate) et une sortie en 11 jours.

Malgré sa grande efficacité, cette technique aux vues de sa morbidité doit être indiquée en cas d’empyème symptomatique et non devant la seule constatation radiologiqued’un empyème pleural.

Ses résultats doivent être comparés, dans une étude à fort niveau de preuve, aux autres techniques (fibrinolyse, antibiothérapie seule) de prise en charge de l’empyème pleural.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 902 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-048 – Chirurgie viscérale – Traumatismes du pancréas chez l’enfant : à propos de 18 cas
  • F. Benzaghou, F. Fusaro, F. Sauvat, S. Sarnacki, Y. Révillon
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-050 – Chirurgie viscérale – Laparoscopie et malformations ano-rectales. Etude multicentrique GECI
  • T. Petit, G. Podevin, P.Y. Mure, M. Demarche, H. Allal, F. Becmeur, F. Varlet, S. Geiss, E. Sapin, P. Philippe

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.