Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-050 – Chirurgie viscérale – Laparoscopie et malformations ano-rectales. Etude multicentrique GECI - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72002-5 
T. Petit 1, G. Podevin 2, P.Y. Mure 3, M. Demarche 4, H. Allal 5, F. Becmeur 6, F. Varlet 7, S. Geiss 8, E. Sapin 9, P. Philippe 10
1 CHU Côte de Nacre, Caen, France 
2 CHU, Nantes, France 
3 CHU, Lyon, France 
4 CH Liège, Belgique 
5 CHU, Montpellier, France 
6 CHU, Strasbourg, France 
7 CHU, St Etienne, France 
8 CH Colmar, France 
9 CHU Dijon, France 
10 CH, Luxembourg 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Evaluer les résultats préliminaires de la chirurgie laparoscopique dans la prise en charge des malformations ano-rectales (MAR).

Matériel et méthode

Etude rétrospective multicentrique de 37 observations (33 garçons et 4 filles) provenant de 10 centres de chirurgie pédiatrique. La chirugie était réalisée à l’âge moyen de 3,9 mois [1,6–10,4] chez un enfant d’un poids moyen de 5,9kg [4,2–7,8]. Chez les garçons, la MAR était caractérisée dans 32/33 cas par une fistule uro-digestive : cervicale (3 cas), prostatique (20 cas) ou bulbaire (9 cas). Chez les filles 4 MAR dont 3 s’intégrant dans un cloaque ont été abordées par laparoscopie. Toutes les interventions ont été effectuées après colostomie néonatale. Le traitement de la fistule recto-urinaire ou recto-génitale consistait en une section simple (9 cas), une ligature endocorporelle (18 cas), une mise en place de clip (5 cas), un agrafage linéaire (2 cas) ou une thermocoagulation (1 cas). La durée moyenne d’intervention était de 150 mn [80–410] et la durée moyenne d’hospitalisation de 6,5 jours [3–15].

Résultats

4 conversions ont été nécessaires, dans 1 cas pour suturer la fistule et dans les 3 autres pour poursuivre la chirurgie du cloaque. 3 complications précoces ont nécessité une réintervention à J1 pour périnonite post-opératoire (2 cas) et à J3 pour éviscération du grêle par un orifice de trocart. Le drainage urinaire a dû être maintenu 5 mois dans un cas de MAR avec fistule recto-cervicale. 3 sténoses non dilatables et un prolapsus ont nécessité une plastie en moyenne à 6 mois de la chirurgie initiale.

Conclusion

La faisabilité du traitement laparoscopique des MAR est certaine, le contrôle de la fistule et l’abaissement du tube digestif au sein des structures musculaires pelviennes étant facilité par cette approche. Le traitement de la fistule nécessite une stomie d’amont parfaite afin d’éviter toute contamination de la cavité péritonéale, surtout lors d’une section simple. La morbidité induite par l’abord laparoscopique (péritonite, éviscération) doit pouvoir être réduite ou annulée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 902 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-049 – Chirurgie viscérale – Résultats et complications de la thoracoscopie dans la prise en charge des pleurésies purulentes de l’enfant. Etude multicentrique du GECI
  • J. Bréaud, E. Fontas, C. Gine-Prades, M. Tambassa, M. Demarche, F. Becmeur, F. Lefèbvre, F. Bastiani, J.Y. Kurzenne
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-051 – Chirurgie viscérale – Evaluation de la technique d’Okada pour le traitement des malformations anorectales de la fille
  • R. Besson, E. Aubry, D. Koriche, C. Chaffiotte, R. Sfeir, M. Bonnevalle, R. Priso, M.D. Lamblin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.