Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCP-P27 – Urologie – Peut on réduire les examens complémentaires avant traitement endoscopique des urétérocèles ? - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72031-1 
A. Paye-Jaouen, A. Le Mandat, J.B. Terrasa, S. Dorgeret, A. El Ghoneimi
Hôpital Robert Debré, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Le but du traitement de l’urétérocèle sur duplication est plutôt de réduire le risque de complications infectieuses sur système dilaté que de conserver une fonction rénale du pôle supérieur difficile à évaluer. Une nouvelle méthode de prise en charge en ponctionnant de principe l’urétérocèle confirmée à l’échographie a été faite.

Matériels et méthodes

41 nouveaux-nés avec diagnostic prénatal d’uré-térocèle ont eu une incision endoscopique entre 1997 et 2007 pour dilatation urétéro-pyélocalicielle significative. Ont été colligés les examens radiologiques préopératoires, le type d’urétérocèle, la survenue d’infection pré et postopératoires, et la nécessité d’une seconde intervention. Deux groupes ont été constitués, groupe 1 : enfants opérés après cystographie rétrograde (CGR) associée ou non à une scintigraphie rénale, groupe 2 : enfants opérés après juste une échographie post natale. Tous étaient sous antibioprophylaxie.

Résultats

L’âge médian à l’intervention était de 1 mois (2 jours-6 mois) avec 25 urétérocèles intra vésicales et 16 urétérocèles ectopiques. Le suivi médian était de 42 mois.

Groupe 1 : 22 enfants (53,6 %) ont eu une CGR avec 10 reflux vésicourétéral dans le pôle inférieur ; 7 d’entre eux avaient eu une infection urinaire préopératoire (32 %) dont 3 intravésicales et 4 ectopiques. 6 ont eu une scintigraphie rénale montrant une absence de fonction polaire supérieure pour 2, une fonction à 10 % pour les autres. Six enfants (27,7 %) ont du être réopérés en raison d’infection et avoir une NPS par rétropéritonéoscopie (2 ectopiques, 4 intra) associé à une réimplantation pour 2 (ectopiques). Groupe 2, 19 enfants (46,3 %) ont eu une ponction endoscopique sans CGR ni scintigraphie. 3 d’entre eux ont fait une infection urinaire préopératoire (15,8 %) et avaient une urétérocèle ectopique. Deux patients (10,5 %) ont présenté des récidives d’infections urinaires posant l’indication d’une NPS par rétropéritonéoscopie.

Conclusion

Si le diagnostic d’urétérocèle est confirmé à l’échographie post natale, la réalisation d’autres examens complémentaires ne changera pas la décision de faire une ponction endoscopique en première intention. Afin de diminuer le nombre d’examens invasifs, il nous paraît satisfaisant de procéder directement à la ponction endoscopique précoce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 911 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-P26 – Chirurgie viscérale – Traumatisme abdominal mineur de l’enfant : diagnostic des lésions viscérales et traitement
  • C. Linard, P. De Vries, I. Germouty, C. Le Rouzic-Dartoy, R. Audollent, B. Fenoll
| Article suivant Article suivant
  • SFCP-P28 Urologie – Tumeur mixte épithéliale et stromale du rein chez le garçon (à propos d’une observation rare)
  • Y. Teklali, C. Piolat, D. Pasquier, C. Jacquier, C. Durand, J.F. Dyon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.