Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-01 – Urgences – La procalcitonine (PCT) en pratique quotidienne aux urgences pédiatiques - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72069-4 
H. Zebiche
Hopital Lapeyronnie, Montpellier, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La fièvre est un motif fréquent de consultation aux urgences, les parents consultent de plus en plus précocement, dès les premiers symptômes d’où les difficultés d’éliminer une infection bactérienne systémique. L’obligation d’un diagnostic rapide, pour une orientation adéquate du patient amènent à demander des examens complémentaires parfois excessifs Le dosage de la PCT aux urgences pédiatriques de montpellierest fait au laboratoire de biochimie par un automate kriptor et permet d’avoir un résultat dans les deux heures, tous les jours 24 heures sur 24 depuis mai 2007.

Le but de notre étude est d’analyser l’intérêt de la demande de cet examen et évaluer sa place aux urgences.

Méthodologie

étude rétrospective sur 3 mois : du 01/08/2007 au 01/10/2007 aux urgences pédiatriques de Montpellier, des dossiers des patients fébriles ayant nécessité un bilan biologique, avec les marqueurs de l’inflammation et entre autre un dosage de la PCT.

Résultats

117 patients fébriles à l’admission, 50 filles (43 %) et 67 garçons (57 %). La médiane pour l’age 1,4 ans (0,11 – 14). La PCT est négative, inférieure à 0,5ng/ml dans 59 % des cas, positive supérieure à 2ng/ml dans 20 % des cas. L’infection est confirmée bactériologiquement dans 37 % des cas (42 patients).

La PCT est positive chez 22 patients, 16 sont porteurs d’une infection bactérienne, 65 patients ont une PCT inférieure à 0,5ng/ml, 16 ont une infection bactérienne. Les valeurs élevées de PCT sont pour la plupart des infections avec un tableau clinique évident d’infection systémique grave.

Conclusion

La prescription dela PCT aux urgences pédiatriques doit être réfléchi et bien posée car coûteuse, la clinique reste l’élément essentiel pour le diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 923 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCP-P64 – Urologie – Reflux vésico-urétéral chez l’enfant : comparaison de 2 populations
  • H. Coridon, E. Aubry, J. Lam-Thamh, R. Sfeir, R. Besson
| Article suivant Article suivant
  • SFP-02 – Pathologie infectieuse – Utilisation de la procalcitonine (PCT) aux urgences pédiatriques ; nécessité d’une prescription ciblée
  • A. Ferron, G. Picherot, E. Launay, J.-L. Orsonneau, J.-C. Roze, C. Gras-Le Guen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.