Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-05 – Pathologie infectieuse – Surveillance des varicelles hospitalisées en France : résultats de 4 années - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72073-6 
E. Grimprel 1, A. Lecuyer 2, C. Levy 2, B. Soubeyrand 3, E. Caulin 3, R. Cohen 1, J. Gaudelus 1, G. des Pédiatres de l’Obs. des Varicelles 1
1 GPIP de la SFP, Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique de la Société Française de Pédiatrie, Paris, France 
2 ACTIV, Association Clinique et Thérapeutique Infantile du Val de Marne, Saint Maur des Fossés, France 
3 SanofiPasteur MSD, Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Afin de préciser l’importance de la varicelle et de ses complications chez l’enfant en France, un observatoire national des varicelles hospitalisées a été créé en 2003 par le GPIP (SFP) avec ACTIV.

Méthodes

De mars 2003 à juin 2007, 175 services de pédiatrie ont déclaré leurs cas de varicelles hospitalisées en décrivant les caractéristiques démographiques, les facteurs de risques, les complications et l’évolution à court terme.

Résultats

Les 2675 cas déclarés sont âgés en moyenne de 2,3 ans ± 2,2 (médiane 2). Parmi eux, 28,1 % sont âgés de moins de 1 an, 64,8 % de 1 à 5 ans, 6 % de 6 à 11 ans et 1,1 % plus de 12 ans. La durée moyenne d’hospitalisation est de 4,8 jours ± 3,7 (médiane 4). La varicelle est peu profuse (<50 lésions) dans 37 % des cas. La varicelle est jugée grave dans 19,3 % des cas et 67% des enfants sont fébriles. Des facteurs de risque reconnus de surinfection (âge, chimiothérapie, corticothérapie,VIH) sont identifiés dans 11,6 % des cas et des facteurs de risque potentiels (prise d’AINS, application de poudre ou talc sur les lésions, eczéma, pathologie sous-jacente) chez 28,7 % des patients. Une complication est identifiée dans 76,4 % des cas :65 % chez les moins de 1 an,81,7 % de1 à 5 ans, 74,4 % de 6 à 11 ans et 67,9 % chez les plus de 12 ans (p < 0,0001). La complication la plus fréquente est la surinfection bactérienne (48,9 %) qui concerne la peau et les tissus mous dans 35,9 % des cas. Lorsque le nombre de vésicules est < 50, les surinfections cutanées sont plus rares (p < 0,0001). Le staphylocoque doré et le streptocoque A sont isolés respectivement dans 10,6 % et 6,1 % des cas. Les complications neurologiques représentent 7,6 % des cas et les convulsions fébriles 7,2 % des cas. Douze décès et 55 séquelles (essentiellement cutanées) sont rapportés.

Conclusion

Les hospitalisations pour varicelle concernent en majorité les enfants sans facteur de risque. Ces hospitalisations sont dues à la présence d’une complication dans l’immense majorité des cas. Chez les moins de 5 ans, les complications les plus fréquentes sont les surinfections avant tout cutanées et, à partir de 6 ans, les complications neurologiques prédominent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 924 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-04 – Pathologie infectieuse – Intérêt de la procalcitonine (PCT) comme marqueur d’infection bactérienne post-opératoire en pédiatrie
  • C. Manteau, P.E. Séguéla, C. Lejus, J. Caillon, J.-L. Orsonneau, C. Gras-Le Guen
| Article suivant Article suivant
  • SFP-06 – Pathologie infectieuse – Tests de diagnostic rapide de la grippe chez l’enfant
  • P. Martin, A. Bocquet, C. Levy, J. Langue, A. Mosnier, R. Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.