Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-11 – Hépatologie, gastro-entérologie et nutrition – Etude prospective multicentrique européenne pilote sur l’ulcère peptique ou les érosions gastroduodénales chez l’enfant - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72079-7 
N. Kalach 1, P. Bontems 2, S. Koletzko 3, P. Mourad-Baars 4, P. Shcherbakov 5, D. Celinska-Cedro 6, B. Iwanczak 7, F. Gottrand 8, M.J. Martinez-Gómez 9, E. Pehlivanoglu 10, G. Oderda 11, P. Urruzuno 12, T. Casswall 13, T. Lamireau 14, J. Sykora 15, E. Roma 16, G. Veres 17, V. Wewer 18, M.L. Charkaluk 1, F. Mégraud 14, S. Cadranel 2
1 Hôpital Saint Vincent de Paul, Lille, France 
2 Queen Fabiola Childrenʼs University Hospital, Bruxelles, Belgique 
3 Dr. V. Hauner ChildreńS Hospital, Munich, Allemagne 
4 Leiden University Medical Center, Leiden, Pays-Bas 
5 Scientific Center Of Childrenʼs Health, Moscow, Fédération de Russie 
6 Child Health Center Memorial Institute, Warsovie, Pologne 
7 Medical University, Wroclaw, Pologne 
8 CHRU, Lille, France 
9 Hospital Universitario Niño Jesús, Madrid, Espagne 
10 Marmara University Hospital, Istanbul, Turquie 
11 University Of Piemonte Orientale, Novara, Italie 
12 Hospital 12 De Octubre, Madrid, Espagne 
13 Karolinska University Hospital, Stockholm, Suède 
14 CHRU, Bordeaux, France 
15 University Medical Center, Prague, République Tchèque 
16 1st Department of Peadiatrics of Athens University, Athens, Greece 
17 Semmelweis University, Budapest, Hongrie 
18 Hvidovre University Hospital, Copenhague, Danemark 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer l’incidence et analyser les facteurs de risques des ulcères et des érosions gastroduodénales chez l’enfant.

Patients & Méthodes

Étude prospective réalisée simultanément pendant 1 mois dans 20 centres de 14 pays Européens. Les indications, la présence des ulcères et des érosions gastroduodénales avec leurs facteurs de risques ont été rapportés chez tous les enfants bénéficiant d’une endoscopie digestive haute.

Résultats

Parmi les 1443 enfants inclus 638 filles, âge médian 8,1 ans, 1 mois – 18 ans, des ulcères ou des érosions ont été observés chez 153 enfants 10,6 % variant de 0–22 % dans les différents centres. Les indications principales ont été ; douleurs épigastriques et abdominales 24 % ou suspicion de reflux gastro-œsophagien 15 %. Les enfants ayant des ulcères ou des érosions sont significativement plus âgés que ceux sans lésions (10,5+5,4 vs 7,9+5,7 ans, p 0.002). La distribution est identique dans les deux groupes pour : sexe, manifestations cliniques, infection à H. pylori, histoire familiale d’ulcère, pays d’origine de l’enfant ou de sa mère, niveau d’éducation du père ou de la mère, prise médicamenteuse, alcool et drogues. Cependant, l’infection à H. pylori, a été fréquemment rencontrée chez les enfants institutionnalisés par rapport à ceux non institutionnalisés : 98,9 % vs 25,4 %, p<0,001.

Conclusion

L’incidence des ulcères ou des érosions gastroduodénales dans cette large étude Européenne pilote a été retrouvée chez 10,6 % des enfants, survenant principalement dans la deuxième décade de la vie. Une prévalence élevé d’infection à H. pylori a été retrouvée chez les enfants institutionnalisés contrasté avec une incidence élevé des ulcères/ érosions H. pylori-négatives chez les enfants non institutionnalisés. Il n’a pas été trouvé de corrélation significative entre les ulcère/érosions et les différents facteurs de risques étudiés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 926 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-10 – Hépatologie, gastro-entérologie et nutrition – La diosmectite diminue le débit des selles chez l’enfant souffrant de diarrhée aiguë et recevant un soluté de réhydratation orale : 2 essais randomisés en double aveugle versus placebo
  • C. Dupont, E. Salazar-Lindo, H. Mathiex-Fortunet, P. Garnier, J.K.F. Lee
| Article suivant Article suivant
  • SFP-12 – Neurologie – Evolution neurologique des enfants atteints de syndrome opso-myoclonique associé ou non à un neuroblastome
  • P. Krug, G. Schleiermacher, J. Michon, D. Valteau-Couanet, H. Brisse, M. Peuchmaur, S. Sarnacki, H. Martelli, I. Desguerre, M. Tardieu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.