Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-15 – Divers – Apport des patch-tests prêts à l’emploi au cours des formes retardées de l’allergie aux protéins du lait de vache en pratique pédiatrique - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72083-9 
P.H. Benhamou 1, N. Kalach 1, N. Donne 2, A. Olivier 2, P. Soulaine 1, M.H. Guillet 3, G. Guillet 3, C. Dupont 1
1 Hôpital Saint Vincent de Paul, Paris, France 
2 DBV Technologies, Paris, France 
3 CHU La Milétrie, Service de Dermatologie, Poitiers, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

les manifestations cliniques cutanées ou digestives faisant évoquer une forme retardée de l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) sont fréquemment rencontrées au cours de la prise en charge des nourrissons en pratique pédiatrique quotidienne. Parmi les outils du diagnostic, les patch-tests (APT) prêts à l’emploi sont de réalization simple et adaptée à la pratique médicale quotidienne de la pédiatrie. Le but de ce travail est d’en apprécier la pertinence chez le jeune enfant et le nourrisson.

Méthodes

58 enfants d’âge moyen 34,14 (4-134 mois), présentant des manifestations cliniques digestives (29,3 %) ou cutanées (20,6) ou mixtes (50.1 %) évoquant une APLV dans sa forme retardée telle que définie par Sampson et al. ont été inclus dans une étude prospective multi-centrique en France. Après bilan allergologique comprenant APT (Diallertest®), Prick Test (SPT), et dosage des IgE spécifiques du lait de vache (sIgE), tous les enfants recevaient pendant une période moyenne de un mois un régime à base de protéines de lait de vache hydrolysées et un test de provocation était réalisé.

Résultats

Seuls 38 enfants ont suivi l’ensemble du protocole. Parmi eux, les APT, les SPT et les sIgE étaient positifs respectivement dans 36,8 %, 10,5 %, et 5,2 % des cas. Comparés aux résultats du test de provocation, considéré comme « gold standard », la sensibilité des trois tests étaient respectivement 68,4%, 18,8%, 13,3%, spécificité 94,7 %, 94,4%, 100 %, VPP 92,9%, 75 %, 100% et VPN 75%, 56,7%, 53,6%. Les résultats des tests étaient similaires quelle que soit la symptomatologie retardée. Les APT étaient plus fiable que les autres tests quelque soit l’âge avec une précision du test respectivement de 81,5 % vs 58,8 % et 56,6% (p < 0,005). Les résultats de sensibilité et de spécificité des APT étaient meilleurs avant deux ans (sensibilité, 77.8 %, spécificité, 100 %).

Conclusion

1– Le niveau de fiabilité des APT est meilleur avant deux ans. 2– Au cours des formes retardées de l’APLV, Diallertest® possède un meilleur niveau de fiabilité que les autres tests quelque soit la symptomatologie et la tranche d’âge et peut s’avérer efficace en pratique pédiatrique quotidienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 927-928 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-14 – Hépatologie, gastro-entérologie et nutrition – Est-il possible d’arrêter le régime sans gluten en fin de croissance ?
  • H. Benmekhbi, H. Benmekhbi, M. Benmekhbi
| Article suivant Article suivant
  • SFP-16 – Epidémiologie – Place de l’allergie aux protéines de lait de vache en consultation de pédiatrie de ville
  • P.H. Benhamou, O. Bouzid Tanjaoui, C. Dupont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.