Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-29 – Néphrologie – Résultats des greffes rénales pédiatriques en France : présentation de DIVAT pédiatrique - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72096-7 
G. Roussey-Kesler 1, E. Allain-Launay 1, G. Guest 2, P. Niaudet 2, A. Maisin 3, V. Beaudouin 3, G. Deschênes 3, B. Ranchin 4, P. Cochat 4, R. Novo 5, M. Foulard 5, T. Ulinski 6, A. Bensman 6, S. Cloarec 7, H. Nivet 7, J.- L. André 8, C. Guyot 1
1 CHU, Nantes, France 
2 Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris, France 
3 Hôpital Robert Debré, Paris, France 
4 Hospices Civils, Lyon, France 
5 CHU, Lille, France 
6 Hôpital Trousseau, Paris, France 
7 CHU, Tours, France 
8 CHU, Nancy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Présentation des résultats de la greffe rénale pédiatrique dans 8 centres français grâce au registre DIVAT pédiatrique.

Patients et Méthodes

DIVAT (Données Informatiques VAlidées en Transplantation rénale) pédiatrique est un registre informatique recueillant les données cliniques et biologiques des enfants greffés rénaux. L’étude porte sur les greffes rénales pédiatriques réalisées dans 8 centres, entre le 01/01/1995 et le 31/12/2007, chez des enfants âgés de 1 à 16 ans. Les greffes combinées (rein – foie) sont exclues. Les comparaisons de survie sont effectuées par un test non paramétrique (Khi 2), p < 0.05 est considéré comme significatif.

Résultats

748 greffes rénales ont été réalisées chez 720 enfants au cours de cette période. Il s’agit d’une première greffe dans 93 % des cas. La transplantation est préemptive dans 16 % des cas. 86 % des greffes sont effectuées avec un donneur cadavérique, 12.8 % avec un donneur vivant apparenté. L’âge et le poids moyen du receveur lors de la greffe est 10.7 +/−4,3 ans et 28.3 +/−13,5 kg. Il n’y a aucune incompatibilité DR dans 24 % des cas, alors qu’il existe 1 et 2 incompatibilités DR dans 64 % et 11 % des cas. Les receveurs sont séropositifs pour le cmV et l’EBV dans 34 % et 64 % des cas respectivement. Il existe un mismatch non favorable (donneur positif, receveur négatif) pour le cmV et l’EBV dans 23 % et 20 % des cas respectivement. La survie du patient est de 99 %, 97 % et 96 % à 1, 5 et 10 ans respectivement. La survie du greffon est de 94 %, 86 % et 77 % à 1, 5 et 10 ans respectivement. La survie du greffon est signifi cativement meilleure avec un donneur vivant par rapport à un donneur cadavérique (96 % versus 85 % à 5 ans et 85 % versus 76 % à 10 ans, p < 0.05).

Discussion et Conclusion

On observe une survie des greffons rénaux satisfaisante et une mortalité faible. On peut remarquer le faible pourcentage de greffes préemptives et de greffes issues de donneur vivant apparenté. Le registre DIVAT Pédiatrique permet une analyse descriptive d’une importante cohorte d’enfants greffés rénaux en France, et est un outil intéressant pour des études descriptives et prospectives concernant de nombreux paramètres intervenant dans la greffe rénale pédiatrique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 932 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-28 – Néphrologie – Valves de l’urètre postérieur : état des lieux en Languedoc Roussillon
  • M. Trulli, A.L. Adra-Delenne, C. Lopez, R.B. Galifer, F. Dala Vale, L. Ichay, C. Veyrac, H. Valette, E. Sabathier, M. Averous, D. Morin
| Article suivant Article suivant
  • SFP-30 – Néphrologie – L’hémodiafiltration quotidienne peut-elle limiter le retard de croissance de l’enfant acquis en hémodialyse chronique conventionnelle ?
  • M. Fischbach, C. Dheu, J. Terzic, S. Menouer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.