Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-33 – Pédiatrie générale et sociale – Problématique de la fréquentation croissante des nouveau-nés aux urgences - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72100-6 
M. Mæstracci 1, E. Santaella 2, G. Guyon 1, B. Blanc 1
1 CHU Lapeyronie, Montpellier, France 
2 Hôpital A. de Villeneuve, Montpellier, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

préciser l’épidémiologie de la fréquentation des nouveau-nés aux Urgences Pédiatriques, essayer d’en comprendre les raisons et améliorer les modalités de leur prise en charge.

Méthodologie

un échantillon de 97 passages sur 5 mois (1/11/06–31/3/07) a été étudié. Un questionnaire a été renseigné pour chaque nouveau-né, complété par un rappel téléphonique de la famille.

Résultats

la médiane d’âge est de 17 jours ; 72 % des nouveau-nés consultent pendant les jours ouvrables et 57 % pendant les heures d’ouverture des cabinets médicaux en ville. 73 % des parents se présentent aux Urgences en primo consultation. 21 % d’entre eux n’ont pas encore choiside médecin référent. Le temps d’attente aux Urgences est court : seuls 20 % attendent plus d’1/2 heure. La médiane d’âge des mères est de 29 ans, il ne s’agit de mères isolées que dans 16 % des cas et on ne note pas de différence significative en ce qui concerne le milieu socio-économique. La grossesse s’est déroulée normalement dans plus de 80 % des cas, plus de 50 % ont suivi une préparation à l’accouchement (suivi obstétrico pédiatrique a priori optimal et absence de facteurs de risques). 23 % des nouveau-nés seront hospitalisés, dont 3 % pour angoisse parentale majeure. 8 % des passages ont donné lieu à une liaison PMI.

Conclusion

les groupes sociaux dits défavorisés ne représentent pas la majorité des passages aux Urgences dans cette tranche d’âge. Plus que les causes organiques, l’inquiétude des mères primipares prédomine. Paradoxalement, les nouveau-nés ayant présenté une pathologie périnatale ou ayant bénéficié d’une sortie précoce de maternité consultent peu aux Urgences, étant pris en charge par un réseau efficace. Un effort particulier d’information des nouveaux parents et d’anticipation du choix du médecin référent s’impose afin d’éviter le nomadisme médical et d’aggraver l’inflation des passages dans un site non adapté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 933 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-32 – Néonatalogie – Effets du tabagisme passif maternel sur la circulation fœto-placentaire
  • C. Brochot, E. Aubry, M.H. Fline, P. Deruelle, L. Storme, V. Houfflin Debarge
| Article suivant Article suivant
  • SFP-34 – Néonatalogie – Évaluation du devenir respiratoire des grands prématurés à l’âge de 5 ans : étude de cohorte
  • S. Wissart, F. Mons, C. Carlioz, C. Levesque, S. Marret, C. Marguet, D. Pinquier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.