Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-35 – Pathologie infectieuse – Réhospitalisations du prématuré et impact des maladies à prévention spécifique - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72102-X 
C. Carlioz, F. Mons, S. Wissart, C. Leveque, S. Marret, D. Pinquier
CHU, Rouen cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Evaluer l’incidence des réhospitalisations des grands prématurés à 2 ans et définir le poids des pathologies à prévention spécifique.

Population et Méthodes

Nouveaux-nés de moins de 33 semaines d’aménorrhée (SA) nés entre 2000 et 2002, hospitalisés au CHU de Rouen en période néonatale. Les données ont été recueillies de façon prospective à l’aide d’un cahier de suivi standardise jusqu’à l’âge de 3 ans.

Résultats

468 enfants ont pu être inclus. Les données ont pu être recueillies pour 88 % d’entre eux. Le terme médian est de 30 SA, le poids médian de 1 360 g. 110 enfants sont sortis avant 37 SA (23,5 %). 16 % ont bénéficié d’une immunothérapie anti-VRS dans la première année de vie. 39 % des enfants sont gardés en collectivité. Le taux de ré-hospitalisations à 2 ans est de 48 %(30 % à 1 an et 24,5 % à 2 ans) soit 1,8 par enfant. Le motif est médical dans 78,5 % et chirurgical dans 21,5 % des cas. Les causes respiratoires représentent la première cause avant 2 ans (36 %) et 46 % des causes médicales (50 % et 39 % des ré-hospitalisations respectivement à 1 et 2 ans). Le VRS représentent 9 % des hospitalisations à 2 ans respectivement 14 % et 1,8 % à 1 et 2 ans. L’incidence des réhospitalisations pour bronchiolites à VRS entre 2000 et 2002 a baissé (12,5 %, 8,9 %, 5,9 % en 2000, 2001, 2002). Les gastroentérites aigues représentent 13 % des ré-hospitalisations à 2 ans (14 % et 12 % à 1 et 2 ans). Le poids du Rotavirus est de 3,8 % toutes causes confondues (4,7 % et 2,4 % à 1 et 2 ans). Un cas de varicelle et un cas de grippe A ont été décelés (2.5 ‰ des ré-hospitalisations respectivement). Parmi les causes chirurgicales, la hernie inguinale représente 22 % (??? avant 1 an) et les aérateurs trans-tympaniques 20 % tous après un an. La média ne des durées d’hospitalisation est de 3 jours à 2 ans (maximum 48 jours).

Conclusion

Le taux de réhospitalisations au cours des 2 premières années reste très élevé chez les grands prématurés (48 %). Notre étude retrouve le poids du VRS dans les ré hospitalisations et apporte des éléments nouveaux concernant l’impact du Rotavirus. Ces éléments pourraient entrer en ligne de compte pour organiser la stratégie de prévention vaccinale à adopter pour cette population tout comme le mode de garde envisagé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 933-934 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-34 – Néonatalogie – Évaluation du devenir respiratoire des grands prématurés à l’âge de 5 ans : étude de cohorte
  • S. Wissart, F. Mons, C. Carlioz, C. Levesque, S. Marret, C. Marguet, D. Pinquier
| Article suivant Article suivant
  • SFP-36 – Néonatalogie – Dynamique du protéome des cellules intestinales isolées de nouveau-nés de petits poids de naissance. Validation sur ratons RCIU
  • M.C. Alexandre-Gouabau, O. Sarr, P. Fança, C. Hoebler, B. Kaeffer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.