Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-41 – Pédiatrie générale et sociale – Mutilations génitales féminines (MGF) : le rôle du pédiatre - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72108-0 
M. Mirabaud, M. Caflisch
Hôpital des Enfants, Hôpitaux Universitaires, Genève, Suisse 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs et Méthodes

La Suisse et les pays occidentaux sont concernés par la problématique des mutilations génitales féminines (MGF) en raison de l’augmentation du nombre d’immigrants et de réfugiés en provenance d’Afrique, du Proche-Orient et d’Asie du Sud-Est. Les pédiatres doivent être sensibilisés à ce procédé impliquant l’ablation totale ou partielle des organes génitaux féminins pour des raisons culturelles, car il est le plus souvent pratiqué chez des fillettes âgées entre 5 et 12 ans. Ces pratiques engendrent de multiples complications somatiques et psychologiques aussi bien à court qu’à long terme.

Suite aux recommandations établies à l’intention des professionnels suisses de la santé, un groupe de travail multidisciplinaire a été constitué au sein des Hôpitaux universitaires de Genève pour définir une approche commune.

Discussion

L’obstétricien devra transmettre au pédiatre, par l’intermédiaire du dossier médical du nouveau-né, les informations concernant la femme excisée qui accouche. Le pédiatre devra alors introduire le sujet auprès des parents le plus tôt possible, et poursuivre la discussion lors de consultations ultérieures – parfois en présence d’autres membres de la famille, de traducteurs ou de médiateurs culturels. Les familles provenant de pays où les mgF font partie des rituels culturels doivent être informées des conséquences pour la santé, et du fait que cette pratique est interdite en Suisse et qu’elle est sanctionnée pénalement. L’examen clinique des organes génitaux externes devra régulièrement être effectué, afin de notifier aux parents l’importance accordée à l’intégrité physique de l’enfant. En cas de constatation de mgF, le pédiatre ou tout autre professionnel de la santé, aura la possibilité de dénoncer la situation aux autorités judiciaires.

Conclusions

Une information et une formation de tous les pédiatres est nécessaire, car leur position de médecins de premier recours leur donne un rôle-clé en matière de prévention des mgF. Les pédiatres doivent être prêts à argumenter, non seulement au niveau médical, mais également à un niveau légal, socioculturel et éthique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 935-936 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-40 – Adolescent – L’alcool-défonce chez les adolescents
  • M. Caflisch, M. Duran, D. Aladjem
| Article suivant Article suivant
  • SFP-42 – Urgences – Adolescents en grande difficulté aux urgences pédiatriques
  • H. Zebiche, B. Blanc, S. Legras, M. Rodière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.