Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-46 – Réanimation – Utilisation de la méthadone pour faciliter l’arrêt du fentanyl et limiter le syndrome de sevrage en réanimation pédiatrique - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72113-4 
I. Guellec, P. Nolent, C. Flamant, P.L. Léger, J. Guilbert, F. Hallalel, J.-Y. Chevalier, S. Renolleau
Hôpital A. Trousseau, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Déterminer si l’utilisation systématique de méthadone par voie entérale permet l’arrêt de l’analgésie morphinique chez des patients pédiatriques à haut risque de syndrome de sevrage.

Méthode

Etude rétrospective dans un service de réanimation néonatale et pédiatrique entre le 01/10/2006 et le 11/10/2007 incluant 12 enfants âgés en moyenne de 28,6 jours (0-136 jours) qui ont reçu une perfusion continue prolongée de fentanyl et bénéficié d’un protocole d’arrêt rapide de l’analgésie par méthadone. Le protocole consistait en trois administrations de méthadone espacées de 12 h puis d’une administration journalière. L’arrêt du fentanyl intervenait après la deuxième dose de méthadone. L’absence d’un syndrome de sevrage et de reprise d’un traitement antalgique était considérée comme un succès. Le syndrome de sevrage était évalué par l’échelle de Finnegan. Un score supérieur à 8 était considéré comme un échec. Les caractéristiques générales (âge, poids, sexe, pathologie initiale), le traitement mis en œuvre (durée de ventilation, circulation extracorporelle, sédation, curarisation) et l’analgésie (durée, pic de fentanyl, cinétique de décroissance et dose de fentanyl à l’arrêt de l’analgésie) ont été étudiés.

Résultats principaux

La durée de perfusion de fentanyl a été de 18,9 jours (8-36 jours), le pic de 5,09 μg/kg/h (3-9 μg/kg/h) et la dose cumulée de 1,7 mg/kg (0.33-3,4 mg/kg). Tous les patients ont reçu du midazolam à la dose moyenne de 86 μg/kg/h (30-200 μg/kg/h). Huit ont été curarisés. 7 patients ont été sevrés du fentanyl dans les 36 heures après le début de la méthadone. Aucune différence significative n’a été mise en évidence entre les patients ayant répondu et ceux n’ayant pas répondu à la méthadone.

Conclusion

La méthadone chez des patients pédiatriques fortement et longuement analgésiés permet l’arrêt du fentanyl sans complications dans plus de la moitié des cas. Une étude prospective plus importante est nécessaire pour comprendre les facteurs de risques de mauvaise réponse à la méthadone et mieux adapter le sevrage des morphiniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 937 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-45 – Neurologie – Analyse de la prise en charge et du devenir des paralysies faciales périphériques de l’enfant
  • M. Jaboulet, M. Chouchane, F. Huet
| Article suivant Article suivant
  • SFP-47 – Diabétologie, endocrinologie – Fonction hypophysaire à la phase aiguë d’un traumatisme crânien chez l’enfant
  • C. Dupuis, S. Thomas, P. Faure, I. Wroblewski, T. Debillon, G. Emeriaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.