Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-48 – Pathologie osseuse et rhumatologie – Anakinra dans la forme systémique d’arthrite juvénile idiopathique - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72115-8 
P. Quartier 1, F. Allantaz 2, R. Cimaz 3, P. Pillet 4, M. Desjonqueres 3, O. Richer 4, A. Duquesne 3, I. Lemelle 5, I. Koné-Paut 6, B. Neven 1, C. Bardin 7, I. Dimet 8, J. Bienvenu 8, A. Boutten 9, X. Bossuyt 10, C. Messiaen 11, V. Menoni 12, A. Mogenet 12, J.-M. Treluyer 12, J.-L. Bresson 12, P. Landais 11, V. Pascual 2
1 Immuno-Hématologie et Rhumatologie Pédiatrique, Necker-Enfants Malades, Paris, France 
2 Baylor Institute For Immunology Research, Dallas, Etats-Unis 
3 Rhumatologie Pédiatrique, Edouard Herriot, Lyon, France 
4 Pédiatrie, Pellegrin Enfants, Bordeaux, France 
5 Pédiatrie, Brabois Enfants, Nancy, France 
6 Pédiatrie Générale, Kremlin-Bicêtre, Paris, France 
7 Pharmaco-Toxicologie, Hotel Dieu, Paris, France 
8 Laboratoire d’immunologie, Lyon Sud, Lyon, France 
9 Biochimie, Xavier Bichat, Paris, France 
10 Laboratory Medicine, University, Leuven, Belgique 
11 Biostatistiques, Necker-Enfants Malades, Paris, France 
12 Unite de Recherche Clinique Paris Centre, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Rationnel

Des travaux préliminaires ont montré une efficacité du récepteur antagoniste de l’interleukine (IL) –1 Anakinra dans la forme systémique d’arthrite juvénile idiopathique (FS-AJI).

Objectifs

Evaluer l’efficacité et la tolérance de l’anakinra dans la FS-AJI. Etudier la pharmacocinétique et l’effet du traitement sur différents paramètres accessoires.

Méthode

Essai multicentrique randomisé contre placebo. Objectif principal : démontrer la supériorité d’un traitement par anakinra (2 mg/kg en une sous-cutanée par jour, maximum 100 mg) sur un placebo en comparant à un mois deux groupes de 12 patients. Réponse : jugée sur une amélioration d’au moins 30 % du score composite de Giannini (prenant en compte l’atteinte articulaire, l’évaluation de l’activité de la maladie par les parents et le médecin, le score fonctionnel CHAQ et la VS), une disparition de la fièvre et des signes systémiques, une négativation ou une réduction d’au moins 50 % de la CRP et de la VS comparativement à J1. Analyse en intention de traiter. Objectifs secondaires : analyse sur 12 mois de l’efficacité et de la tolérance du traitement, de la possibilité de diminuer la dose de corticoïdes après le premier mois. Marqueurs accessoires d’efficacité du traitement dont pharmacocinétique.

Résultats

Le taux de répondeurs à 1 mois (objectif principal) était significativement plus élevé sous Anakinra (8/12 répondeurs) que sous placebo (1/12). Sur l’ensemble de l’étude, cinq effets indésirables graves ont été répertoriés dont une atteinte iléocolique après 2 mois s’avérant être une maladie de Crohn ; trois infections et un tassement vertébral n’ont pas requis l’interruption du traitement. Dans 7 cas, le traitement a été interrompu pour injections trop douloureuses (2 cas, sous placebo), manque d’efficacité ou poussée de la maladie à la décroissance de la corticothérapie (4 cas), hépatite cytolytique transitoire (1 cas). L’étude des critères secondaires de jugement suggère un intérêt de la pharmacocinétique et de l’étude du profil d’expression de certains gènes.

Conclusion

Premier essai contrôlé démontrant l’efficacité d’un traitement anti-IL-1 dans la FS-AJI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 938 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-47 – Diabétologie, endocrinologie – Fonction hypophysaire à la phase aiguë d’un traumatisme crânien chez l’enfant
  • C. Dupuis, S. Thomas, P. Faure, I. Wroblewski, T. Debillon, G. Emeriaud
| Article suivant Article suivant
  • SFP-49 – Pathologie osseuse et rhumatologie – Tuméfaction monoarticulaire atraumatique, bénigne, aseptique : apport de l’imagerie au diagnostic
  • I. Lemelle, L. Mainard-Simard, P. Journeau, C. Gavillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.