Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-54 – Urgences – Prévalence des motifs dermatologiques aux urgences pédiatriques générales - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72121-3 
A. Duhamel, V. Soussan, N. Kramkimel, A. Beauchet, B. Chevallier, E. Mahe
Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Evaluer de façon exhaustive la fréquence et les caractéristiques des maladies dermatologiques aux urgences pédiatriques d’un CHU de la région parisienne.

Sujets et Méthodes

Etude monocentrique rétrospective sur fichier informatique prospectif sur 20652 dossiers d’enfants ayant consulté aux urgences pédiatriques pendant l’année 2006. La recherche de dossiers a été réalisée en deux étapes : étude des codes CIM (CIM10), puis analyse des dossiers restants à partir de mots clés dermatologiques (n = 67). Tous les dossiers « d’allure » dermatologique ont ensuite été étudiés afin de confirmer les diagnostics et de les classer par groupes de pathologies. Les lésions traumatiques, morsures d’animaux (hors insectes), lésions des annexes oculaires et complications non infectieuses de plaies opératoires étaient exclues de l’étude. Les caractéristiques des enfants avec ou sans pathologies dermatologiques ont ensuite été comparées.

Résultats

Parmi les 20652 dossiers étudiés, 1897 (9.2 %) correspondaient à une pathologie dermatologique. Les enfants ayant une maladie dermatologique étaient significativement plus jeunes (4,1 ans vs 4,65 ans, p < 0,0001). Les pathologies rencontrées se répartissaient ainsi : – infections (46,52 %), principalement virales (27,6 %) et bactériennes (14,4 %)

-
maladies inflammatoires et immunologiques (26,2 %), principalement urticaire (13 %) et angio-œdème (2,9 %), dermatite atopique (3,5 %) et purpura rhumatoïde (2,1 %)
-
dermatoses par agents externes (14,8 %), principalement brûlures (6,1 %) et piqûres d’insectes (7,4 %)
-
dermatoses focales non spécifiques (9,2 %), incluant balanites (4,7 %), vulvites (2,6 %) et aphtes (0,7 %) – pathologies transitoires du nourrisson (3,7 %), maladies post-vaccinales (0,9 %), lésions tumorales (0,6 %) et état carentiels (0,1 %) étaient plus rares.
-
dermatose non spécifique (3 %).

Le taux d’hospitalisation dans le groupe dermatologique était de 8,2 % versus 13,7 % dans le groupe non dermatologique.

Conclusion

Cette étude confirme la fréquence élevée des pathologies dermatologiques dans les services d’urgences pédiatriques ainsi que leur potentielle sévérité. Ces données incitent à accroître les collaborations entre les deux spécialités afin d’optimiser la prise en charge de ces enfants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 940 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-53 – Pédiatrie générale et sociale – Mineurs maltraitants, mineurs maltraités : à partir de données épidémiologiques judiciaries
  • M. Balençon, P. Suissa, S. Cantero, L. Lazaro, H. Pavy, M. Roussey
| Article suivant Article suivant
  • SFP-55 – Imagerie et explorations – Maltraitance physique de l’enfant : place de la scintigraphie osseuse
  • F. Samson, M. Njoya, E. Samson, M. Balençon, A.M. Bernard, L. Martrille, C. Treguier, M. Roussey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.