Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-56 – Néphrologie – Recueil d’urines aux urgences : poche ou sondage ? - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72123-7 
C. Jacot 1, M. Reveret 1, D. Brouet 2, P. Blanc 3, F. Garnier 1, V. Guigonis 1
1 CHU Dupuytren, Limoges, France 
2 CH, Lorient, France 
3 CH, Poissy, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le diagnostic d’infection urinaire repose sur l’examen cytobactériologique des urines. La poche est le mode de recueil le plus fréquemment utilisé en France. Les données de la littérature tendent à montrer que le sondage permet d’obtenir un résultat plus spécifique. Aucune étude, portant sur une large population et comparant les cultures d’ECBU recueillis par poche et sondage chez le même enfant n’a été publiée à ce jour. Entre 2004 et 2007, les services d’urgence pédiatrique de Limoges et Poissy ont systématiquement confirmé un ECBU pathologique à l’examen direct par poche par un nouvel examen recueilli par sondage chez le même enfant.

Patients et Méthode

198 nourrissons (dont 27.8 % de garçons) de moins de trois ans ont été inclus dans cette étude. Les ECBU ont été considérés comme positifs selon les critères recommandés par l’AFSSAPS.

Résultats

Sur les 198 nourrissons présentant au moins une leucocyturie au direct du recueil par poche, 95 avaient un ECBU positif et 58 un résultat polybactérien à la culture. Parmi les 95 cas avec ECBU positif à la poche, 83 cas ont été confirmés au sondage et 11 (11.6 %) avaient un résultat négatif par cette méthode, 1 cas est revenu polybactérien par sondage. Parmi les 58 cas ayant un résultat polybactérien par poche, le sondage a retrouvé un ECBU positif dans 3 cas (5.2 %), négatif dans 44 cas (75.9 %) et polybactérien dans 11 cas (18.9 %). Rapportés à l’ensemble des cas inclus dans l’étude (nourrissons fébriles avec au moins une leucocyturie au direct de l’ECBU par poche), l’analyse de la culture de l’ECBU recueilli par poche a donné un faux diagnostic ou n’a pas permis de donner de diagnostic dans 40.9 % des cas, tandis que par sondage seuls 6.6 % des prélèvements n’ont pas pu aboutir à un diagnostic (p < 0.01). Aucune complication des sondages n’a été rapportée.

Conclusion

Les limites des résultats des ECBU obtenus par poche doivent être prises en compte dans les indications d’antibiothérapie chez les nourrissons fébriles. Un recueil par sondage apparaît comme nécessaire avant la mise en route d’une éventuelle antibiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 940-941 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-55 – Imagerie et explorations – Maltraitance physique de l’enfant : place de la scintigraphie osseuse
  • F. Samson, M. Njoya, E. Samson, M. Balençon, A.M. Bernard, L. Martrille, C. Treguier, M. Roussey
| Article suivant Article suivant
  • SFP-57 – Urgences – Conseils téléphoniques : amélioration des pratiques aux urgences pédiatriques
  • V. Nouyrigat, S. Duclaux, L. Gouarin, B. L’excellent, I. Marfok, S. Mevel, M.A. Rossetini, G. Chéron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.