Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCE-02 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Traitement palliatif des neuroblastomes : l’étoposide (VP16) : un médicament efficace - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72129-8 
D. Valteau-Couanet, D. De Pasquale, J. Chevalier, E. Benhamou, M. Dubrel, C. Dufour, G. Goma, O. Hartmann
Institut Gustave Roussy, Villejuif, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

après chimiothérapie à haute dose (CHD) et autogreffe,aucun traitement curatif n’a été encore décrit pour les neuroblastomes de haut risque en rechute. Les patients peuvent alors être traités soit par des nouveaux médicaments dans des études de phase I-II, soit par des traitements palliatifs. Nous décrivons ici notre expérience avec le VP16 chez des patients en rechute traités préalablement par CHD et transplantation de cellules souches hématopoïétiques.

Matériels et Méthodes

le VP16 a été administré par voie orale à la dose de 100 mg/m2/j 3 jours consécutifs, pendant 3 semaines consécutives avec un arrêt d’une semaine entre deux cycles. Le traitement a été pour-suivi jusqu’à ce qu’une progression clinique soit observée. Les patients qui ont reçu de 1 à 2 cycles ont été considérés comme non répondeurs, ceux qui ont reçu de 2 à 4 cycles comme mauvais répondeurs, et ceux qui ont reçu plus de 4 cycles comme des bons répondeurs.

Résultats

de 1985 à 2006, 69 patients ont été traités par VP16 oral qui a été le traitement de première ligne pour 46 patients, de deuxième ligne pour 19 et de troisième ligne pour 4. Les patients ont reçu au total 342 cycles avec une médiane de 3 cycles par patient (1-21). 28 patients (40.5 %) étaient non-répondeurs, 17 (24.7 %) mauvais répondeurs et 24(34.8 %) bons répondeurs. Ces derniers ont reçu une médiane de 8,5 cycles (7-21). Aucune toxicité notable a été relevée et le traitement a permis une bonne qualité de vie. Le seul facteur identifié comme lié à la réponse était le délai entre le greffe et la rechute. Les patients avec un délai de rechute inférieur à 6 mois, compris entre 6 et 12 mois et supérieur à 12 mois avaient respectivement un nombre de bons répondeurs de o (0 %), 4 (23 %) et 20 (50 %) (P =.006) et une durée médiane avant la progression sous VP16 de 2.4 mois, 5.6 mois et 12.3 mois.

Conclusions

le VP16 administré à faibles doses peut être considéré comme un traitement palliatif efficace. Le délai entre le greffe et la rechute est prédictif de la réponse et de la survie. Ce paramètre devrait être inclus dans les études qui évaluent des nouveaux médicaments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 942 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCE-01 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Epidémiologie et pathogénicité du clostridium difficile en l’oncologie pédiatrique
  • S. Papillard, E. Chachaty, L. Amoroso, O. Hartmann
| Article suivant Article suivant
  • SFCE-03 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Etude de phase II de vinblastine dans les gliomes de bas grade en rechute
  • E. Bouffet, R. Jackaki, S. Goldman, D. Hargrave, U. Bartels, S. Bauchel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.