Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFCE-04 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Photothérapie néonatale et nævus chez l’enfant - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72131-6 
E. Mahé, A. Beauchet, P. Aegerter, P. Saiag
Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les 2 principaux facteurs augmentant le nombre de nævus chez l’enfant sont le phototype et l’exposition aux ultraviolets. Un grand nombre de nævus sur le corps est aussi un facteur de risque de mélanome. Des travaux récents suggèrent que le nombre de nævus acquis est augmenté après exposition à une photothérapie néonatale. L’objectif de notre travail était d’évaluer cette hypothèse.

Enfants et Méthodes

52 classes de CE2 tirées au sort dans les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines ont participé à cette étude. Parmi les 1221 enfants de ces écoles, un examen des nævus était réalisé pour les 961 (78,7 %) élèves pour lesquels un consentement écrit des parents était obtenu. Les parents remplissaient aussi un formulaire d’information concernant l’enfant. Celui-ci incluait le phototype, le teint de la peau, des cheveux et des yeux, les antécédents de coups de soleils et la réalisation d’une photothérapie néonatale.

Le comptage des nævus était réalisé en aveugle par rapport à l’exposition à une photothérapie. L’examen portait sur les nævus du dos (corrélé au nombre total de nævus) et des bras. Le comptage était effectué en fonction de leur localisation et de leur taille (< 2 mm, 2–5 mm, >5 mm).

Résultats

Parmi les 961 enfants examinés, 21,7 % avaient été exposés à une photothérapie. Le nombre moyen de nævus était de 16,2 +/−10,2 (10,1+/−6,5 sur les bras; 6,1 +/−4,9 sur le dos). Le nombre de nævus en fonction de leur taille se distribuait ainsi : < 2 mm: 13,1 +/−7,6 ; 2–5 mm : 2,9 +/−3,7; > 5 mm: 0,3 +/−0,8/enfant. Le nombre de nævus était d’autant plus important que le teint de l’enfant était clair, que le phototype était à risque de coups de soleil, et que l’enfant avait au moins un antécédent de coup de soleil (p < 0,0001). L’antécédent de photothérapie néonatale n’était pas corrélé au nombre de nævus. Ceci était vérifié sur le nombre total de nævus, et en analyse de sous groupes en fonction de la localisation des nævus (dos/bras),de la taille des nævus, du phototype et du teint dela peau.

Conclusion

Cette évaluation en aveugle du risque de développer des nævus dans l’enfance après exposition à une photothérapie néonatale ne confirme pas le rôle de la photothérapie néonatale dans l’augmentation des nævus acquis dans l’enfance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 943 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFCE-03 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Etude de phase II de vinblastine dans les gliomes de bas grade en rechute
  • E. Bouffet, R. Jackaki, S. Goldman, D. Hargrave, U. Bartels, S. Bauchel
| Article suivant Article suivant
  • SFCE-05 – Cancérologie, hématologie, immunologie – Classification génomique dans le neuroblastome : utilité pour la prise en charge thérapeutique
  • G. Schleiermacher, I. Janoueix-Lerosey, E. Michels, V. Mosseri, A. Ribeiro, D. Lequin, J. Vermeulen, J. Vandesompele, G. Pierron, J. Couturier, M. Peuchmaur, E. Barrillot, J. Michon, J. Bénard, A. Valent, D. Plantaz, H. Rubie, D. Valteau-Couanet, A. Auvrignon, C. Thomas, V. Combaret, R. Rousseau, P. Chastagner, A. Eggert, F. Speleman, O. Delattre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.