Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P009 – Néphrologie – Evaluation de l’impact de la procalcitonine dans la prise en charge des pyélonéphrites : comparaison de 2 protocoles - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72145-6 
T. Blanchais 1, G. Roussey 1, C. Guyot 1, A. Legrand 2, J. Caillon 3
1 Clinique Médicale Pédiatrique, Nantes, France 
2 Réanimation Pédiatrique et Néonatale, Nantes, France 
3 Laboratoire de Bactériologie, Nantes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif de l’étude

Comparer 2 protocoles de prise en charge d’une première PNA en terme de diagnostic de reflux vésico-urétéral (RVU) de haut grade et en terme de coût.

Patients et Méthodes

Inclusion : premier épisode d’infection urinaire fébrile chez un enfant de moins de 16 ans, sans uropathie malformative connue. Etude rétrospective monocentrique comparant 2 cohortes d’enfants pris en charge :

En 2005 selon les recommandations habituelles préconisant l’hospitalisation et la réalisation d’une cystographie pour les enfants de moins de 3 ans.
En 2006 selon la valeur de la procalcitonine. Traitement intraveineux et DMSA à distance si PCT > 1. Traitement oral et échographie seule si PCT < 1. Une cystographie n’était réalisée qu’en cas d’anomalies échographiques et/ou scintigraphiques. Comparaison du taux de RVU de haut grade, de récidive d’infections urinaires, d’hospitalisation et comparaison du coût de prise en charge dans les 2 cohortes.

Résultats et Discussion

225 enfants sont inclus en 2005, 116 en 2006.Un RVU de haut grade est diagnostiqué chez 6,2 % des enfants en 2005 et 9,5 % en 2006 (p = 0,274). Il n’existe pas de différence en terme de récidive entre les 2 cohortes (5,3 % en 2005 et 8,6 % en 2006, p = 0,237). Le taux d’hospitalisation est significativement inférieur en 2006 (71,5 % en 2006 vs 83,6 % en 2005, p = 0,009).

65 % des enfants ont eu une cystographie en 2005 versus 31 % en 2006 (p = 0,00001). Il existait un RVU de haut garde dans 9,6 % et 30,6 % des cas en 2005 et 2006 respectivement (p = 0,001). Une scintigraphie a été réalisée chez 42,2 % des enfants en 2006 versus 15,1 % en 2005 (p < 0,00001).

Le coût moyen d’une pyélonéphrite est équivalent en 2005 et 2006 (2235 ??? en 2005, 2256 ??? en 2006 p = 0,902). Pour les enfants de plus de 6 mois, on note un coût moyen inférieur en 2006 (1882 ??? en 2005 versus1292 ??? en 2006 p = 0,0042).

Conclusion

Malgré les biais inhérents au caractère rétrospectif de notre étude, nous retenons la pertinence de notre protocole dans le dépistage des reflux de haut grade. Nous avons pu diminuer de manière significative le taux d’hospitalisations et le coût de prise en charge pour les enfants de plus de 6 mois en 2006. Le protocole de prise en charge d’une première PNA de l’enfant peut être rediscuté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 948 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P008 – Néphrologie – Les néphropathies glomérulaires observées décours du purpura rhumatoïde de l’enfant
  • S. Bachtarzi, S. Bachtarzi, K. Garah, H. Anik, H. Bahana, S. Amireche
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P010 – Pathologie osseuse et rhumatologie – Le rhumatisme articulaire aigu : une maladie toujours fréquente en Algérie
  • D. Belamri, N. Bouchair, H. Khour, M. Bouzbid, M.C. Yaiche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.