Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P033 – Pédiatrie générale et sociale – Hématémèse récidivante après ingestion volontaire de raticide - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72167-5 
M. Bensmina, K. Berkouk, A. Maoudj, L. Kedji, F. Bouzidi, A. Laraba, T. Anane
CHU Bab El Oued, Alger, Algérie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’autolyse est un phénomène qui existe chez l’enfant. L’intoxication médicamenteuse reste la plus fréquente, l’intoxication aux raticides est rare.

Cas clinique

H. R âgée de 10 ans, sans antécédents personnels ou familiaux particuliers est admise pour hématémèse de moyenne abondance avec un méléna suite à l’ingestion volontaire de raticide.

L’examen clinique à l’entrée retrouve une enfant pâle asthénique ayant de bonnes constantes vitales, ne présentant pas de syndrome hémorragique cutané. L’abdomen est sensible, le reste de l’examen est sans particularité.

Le bilan retrouve : Hémoglobine à 10.8g/dl, plaquettes à 202.000/mm3, TP bas à 35 % avec TCK allongé à 48 s (témoin = 31 s), bilan hépatique normal.

La prise en charge a consisté en un lavage gastrique et en l’administration de vitamine K à la dose de 1 mg/kg/j en IVD pendant 3 jours ce qui a permis de normaliser le TP.

L’évolution est émaillée par la répétition des épisodes d’hématémèses de petite abondance avec un taux de prothrombine qui fluctue, se corrigeant après administration de vitamine K et s’abaissant rapidement à l’arrêt de celle-ci.

La fibroscopie œsogastroduodénale pratiquée n’a pas mis en évidence de lésion pouvant expliquer la récidive de ce saignement digestif. Une correction stable du TP n’a pu être obtenue qu’au bout de 33 jours. L’enfant a été confié à la psychologue.

Conclusion

L’avènement de nouvelles classes de raticides à effet anticoagulant prolongé doit conduire à administrer de la vitamine K à forte dose et de manière prolongée afin d’éviter les récidives hémorragiques parfois mortelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 954 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P032 – Pédiatrie générale et sociale – Tuberculose extra-pulmonaire de l’enfant à propos de 20 cas
  • L. Sfaihi Ben Mansour, H. Aloulou, B. Maalej, A. Thabet, T. Kammoun, A. Mahfoudh, M. Hachicha
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P034 – Pédiatrie générale et sociale – Le syndrome d’Allgrove : étude de 7 observations
  • H. Aloulou, L. Sfaihi, S. Masmoudi, A. Ben Thabet, T. Kammoun, H. Kammoun, A. Mahfoudh, M. Hachicha

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.