Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P049 – Néonatalogie – Facteurs associés à l’échec d’extubation chez le prématuré - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72182-1 
C. Deguines 1, V. Bach 2, P. Tourneux 3
1 Réanimation Néonatale– CHU, Amiens, France 
2 Péritox (Um-Ineris) – UPJV, Amiens, France 
3 Réanimation Néonatale– CHU, Péritox-UPJV, Amiens, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Les échecs d’extubation chez le prématuré lors du sevrage de la ventilation mécanique peuvent atteindre 30 %. Par ailleurs, toute prolongation de la ventilation peut entraîner des complications à type d’infections secondaires, trachéomalacie,dysplasie broncho-pulmonaire…

L’objectif était d’évaluer les facteurs associés à l’échec d’une extubation chez le prématuré.

Population et Méthodes

Etude rétrospective monocentrique incluant 162 prématurés < 32 SA, ventilés < 24h de vie (période [1er janvier 2004 – 31 décembre 2005]). Le critère de jugement était l’échec d’extubation (réintubation <7j), différents paramètres (épidémiologiques, cliniques, biologiques…) étant étudiés.

Résultats

On notait 41/162 échecs d’extubation (25.3 %). Un terme (succès : 29.0 ± 1.7 vs échec : 27.7 ± 1.9 SA ; p = 0.001) et poids de naissance faible (succès : 1223 ± 330 vs échec : 1044 ± 335 g ; p = 0.0032) étaient associés à un échec d’extubation. Le sexe, la corticothérapie anténatale, le mode d’accouchement, le score d’Apgar, le transport néonatal n’étaient pas significatifs.

92 % des enfants étaient intubésdans les 30 premières min de vie. Le délai d’intubation (succès : 12.1 ± 24.1 vs échec : 28.9 ± 103.9 min ; p = 0.1034) et d’administration de la 1re dose de surfactant n’étaient pas significatifs, de même que le statut infectieux ou hémodynamique. La présence d’un canal artériel persistant (CAP) avant l’extubation n’était pas significative (succès : 37.2 % vs échec : 48.7 % de CAP, p = 0.27).

La gazométrie avant extubation était significative pour le pH (succès : 7.37 ± 0.1 vs échec : 7.30 ± 0.8 ; p = 0.0001), la PCO2 (succès : 32.1 ± 10.2 vs échec 39.9 ± 12 mmHg ; p < 0.001), de même les paramètres ventilatoires : Pmax (succès : 14.4 ± 2.1 vs échec : 16.1 ± 4.7 cmH2O ; p = 0.002) ; la PEEP (succès : 3.8 ± 0.4 vs échec : 4.2 ± 0.5 cmH2O ; p < 0.001) et la FiO2 (succès : 23.5 ± 5.2 vs échec 27.7 ± 8.1 % ; p < 0.001).

Conclusion

Indépendamment des données épidémiologiques (échec d’extubation inversement proportionnel au poids et terme de naissance), la prise en compte de laventilation,de la gazométrie, pourraient permettre de définir une sous-population à risque. La présence d’un CAP avant extubation ne semble pas influencer sa réussite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 958-959 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P048 – Pathologie infectieuse – Attention biberon
  • M. Treguier, D. Bandon, M. Pisapia
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P050 – Néonatalogie – Fio2 délivrée lors de l’oxygénothérapie par lunette chez le nouveau-né
  • T. Hazelzet, L. Dégrugilliers, G. Krim, V. Bach, P. Tourneux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.