Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P104 – Pédiatrie générale et sociale – Maladie de Kawasaki et infection Mycoplasma pneumoniae à propos de trois cas - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72234-6 
J. Chemli 1, H. Ajmi 1, S. Ketata 2, S. Hassayoun 1, N. Zouari 1, S. Abroug 1, N. Boujaafar 2, A. Harbi 1
1 Service de Pédiatrie, CHU Sahloul, Sousse, Tunisie 
2 Laboratoire de Microbiologie, CHU Sahloul, Sousse, Tunisie 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La maladie de Kawasaki ou syndrome adéno-cutanéo-muqueux, décrit la première fois en 1967, est une vascularite fébrile multisystémique dont l’étiologie reste encore inconnue. Nous rapportons trois cas de maladie de Kawasaki associée à une infection à Mycoplasma pneumoniae, association rarement décrite dans la littérature.

Observations

Il s’agit de trois enfants (2 filles et un garçon) âgés de 3 ans et demi à 12 ans (âge moyen de 7 ans et 10 mois). La maladie de Kawasaki était retenue chez les trois patients sur la présence de cinq des six critères majeurs de la maladie établis par le « Japan muco-cutaneo-lymph-node Research Committee ». Dans les trois cas, l’enquête étiologique avait permis de retenir une infection à M. pneumoniae dont le diagnostic a été étayé par la présence d’IgM spécifiques et la mise en évidence d’une séroconversion en IgG dans le sang. L’évolution sous immunoglobulines intraveineuses, acide acétylsalicylique oral et macrolide était favorable pour deux patients (une fille et un garçon). Chez une patiente âgée de 3 ans et demi, l’évolution était marquée par la survenue d’un anévrisme coronarien puis, quelques semaines après, d’une transformation maligne (lymphome anaplasique à grandes cellules) conduisant pus tard à son décès.

Conclusion

La survenue d’une maladie de Kawasaki au décours d’une infection à M. pneumoniae doit être connue par les cliniciens afin de ne pas retarder la mise en route du traitement de la vascularite et de prévenir les lésions coronariennes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 974 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P103 – Néphrologie – Aspects cliniques et évolutifs du syndrome de Bartter dans la région centrale de la Tunisie à propos de neuf cas
  • J. Chemli, K. Brahim, N. Kahloul, S. Hassayoun, B. Seket, S. Abroug, M.T. Sfar, N. Gueddiche, F. Amri, A.S. Essoussi, A. Harbi
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P105 – Pédiatrie générale et sociale – L’actinomycose : une cause rare de masses abdominales chez l’enfant
  • J. Chemli, A. Toumi, S. Hassayoun, N. Arifa, Y. Dahman, S. Abroug, M. Mokni, A. Harbi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.