Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P143 – Néonatalogie – Histicytose Langheransienne néonatale autoregressive - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72273-5 
J. Beucher 1, R.P. Dupuy 1, R.C. Ntwari 1, L. Tisseau 2
1 CH Yves Le Foll, Saint Brieuc, France 
2 Armor Pathologie, Saint Brieuc, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’histiocytose Langerhansienne est une maladie rare regroupant diverses entités ayant pour point commun l’aspect histologique des lésions. Chacune de ces formes présente des particularités cliniques et paracliniques variées et surtout un pronostic hétérogène.

Le cas présenté ici est celui d’un nouveau-né de sexe masculin, eutrophique à terme sans antécédent familial, ni obstétrical, présentant une éruption cutanée maculo-papulaire. Différents diagnostics ont été évoqués dont celui d’histiocytose Langerhansienne confirmé par la biopsie cutanée. Des examens complémentaires ont alors été réalisés : radio de squelette, de crâne et de thorax, bilan hépatique, numération formule sanguine. Ce bilan était normal permettant d’évoquer une forme autorégressive d’Hashimoto-Pritzker. Son caractère autorégressif sera confirmé par l’évolution : absence de nouvelle poussée et cicatrisation des précédentes lésions.

L’histiocytose Langerhansienne est définie par la présence de cellules de Langerhans et par la présence d’un marqueur CD1a en immunofluorescence. Cette pathologie peut se manifester sous différents tableaux cliniques. Elle peut se limiter à une éruption cutanée ou devenir systémique, responsable d’une atteinte multiviscérale engageant le pronostic vital. Certaines formes agressives peuvent nécessiter un traitement par chimiothérapie alors que les formes autorégressives ne nécessiteront qu’une simple surveillance. Ainsi, devant l’existence d’une éruption cutanée néonatale, la réalisation d’une biopsie cutanée est indispensable afin de poser le diagnostic, de guider les explorations nécessaires et la conduite à tenir. L’enfant devra de toute manière être enregistré dans le registre national de l’histiocytose Langerhansienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 986 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P142 – Hépatologie, gastro-entérologie et nutrition – La dilatation endoscopique œsophagienne (à propos de 18 cas)
  • M. Hida, M. Lakhdar Idrissi, A. Ibrahimi
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P144 – Cardiologie – Devenir pré et post-natal des tachycardies fœtales : analyse rétrospective de 41 cas consécutifs
  • F. Paoli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.