Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P174 – Pathologie infectieuse – Une surprenante lésion cutanée saisonnière - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72303-0 
O. Carpentier, E. D’arrigo, H. Ythier, H. Giard, E. Cixous
Centre Hospitalier, Roubaix cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Raf. âgé de 9 ans consulte pour » lésion surinfectée » de la main droite évoluant depuis plus d’une semaine. Il présente en effet une lésion nodulaire, violacée, indolore, d’un centimètre de diamètre sur le bord externe de l’éminence hypothénar. Il n’y a pas de lymphangite associée ni d’adénopathie axillaire palpable. On ne retrouve ni notion de piqure, de morsure, ni voyage à l’étranger, ni contage familial.

L’anamnèse permet de préciser que cette lésion est apparue trois semaines après la fête de l’Aïd el Kebir (fête du sacrifice). L’enfant a aidé son père pour le sacrifice rituel du mouton. Ceci confirme le diagnostic d’orf suspecté devant l’aspect clinique.

L’orf est une zoonose d’inoculation, causée par un Parapox virus, dont le réservoir est constitué par les ovins et les caprins. L’homme se contamine au contact d’un mouton infecté, habituellement porteur de lésions ulcéro-crouteuses du museau, mais parfois indemne cliniquement. Cette contamination survient souvent lors de la fête de l’Aïd el Kebir qui suit de deux mois et dix jours la fin du Ramadan. Le mouton est égorgé vivant et tenu à mains nues. L’orf se présente comme une lésion papulo-nodulaire, unique ou multiple siégeant sur les mains dans la majorité des cas. L’évolution est spontanément favorable en 2 à 6 mois. Il n’y a pas de traitement codifié. L’orf est une maladie rare, qui touche surtout l’adulte professionnellement exposé (éleveur, employé d’abattoir, boucher…). Elle peut également toucher l’enfant lors du contact avec des « animaux de compagnie » mais aussi en milieu urbain, dans les populations de religion musulmane. Ce diagnostic doit donc être évoqué devant une lésion papulo-nodulaire de la main chez un enfant qui a participé à la fête du sacrifice du mouton.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 995 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P173 – Génétique – Pratiques de soins en France de la maladie de Fabry
  • A. Fouilhoux, S. Decramer, F. Bandin, N. Guffon
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P175 – Pathologie infectieuse – Hospitalisation pour varicelle avant l’âge d’un an
  • A. Lecuyer, E. Grimprel, F. De La Rocque, B. Soubeyrand, E. Caulin, R. Cohen, J. Gaudelus, G. Des Pédiatres De L’obs. Des Varicelles

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.