Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P177 – Pathologie infectieuse – A propos d’une observation de rubéole congénitale : évolution clinique et immuno-virologique sur 3 ans - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72306-6 
N. Firah 1, N. Aladjidi 1, C. Elleau 1, T. Lamireau 1, V. Flurin 1, I. Gavilan 1, M.E. Lafon 1, P. Pietrera 1, C. Picard 2, B. Senechal 3, L. Grangeot-Keros 3, Y. Perel 1
1 Hôpital des Enfants-Pellegrin, Bordeaux, France 
2 Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris, France 
3 Hôpital Antoine Béclère, Clamart, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Les maladies transmissibles de la mère à l’enfant sont prévenues par la vaccination et/ou le diagnostic pré-natal. Ainsi, la rubéole congénitale a vu son incidence décroître au point de devenir exceptionnelle. Les descriptions cliniques sont anciennes. Les rares enfants atteints peuvent désormais bénéficier d’explorations immuno-virologiques spécialisées.

Observation

Il s’agit d’un garçon né à 39 SA avec un RCIU modéré. La maman avait refusé la vaccination anti-rubéole. A11 SA,après un contage, elle présente une éruption, une séroconversion, et l’infection fœtale est confirmée par PCR sur l’amniocentèse. La maman refuse l’interruption médicale de grossesse. A 30 SA, l’IRM et l’échographie cardiaque fœtales sont normales.

Les 6 premiers mois sont marqués par un retard staturo-pondéral majeur et des infections ORL et bronchiques. L’évaluation et la prise en charge pluridisciplinaire sont alors renforcées : mise en place d’une alimentation entérale par gastrostomie ; mise en évidence d’un déficit immunitaire humoral et cellulaire avec substitution régulière en immunoglobulines polyvalentes ; retard des acquisitions psycho-motrices avec anomalies de la substance blanche péri-ventriculaire, prise en charge par le CAMPS ; apparition d’une surdité de perception à l’âge de 13 mois, appareillée à l’âge de 18 mois.

Le virus de la rubéole a été retrouvé dans les muqueuses digestives, les urines, la salive et le sang jusqu’à l’âge de 18 mois. A 3 ans, les IgM spécifiques sont toujours présentes, mais leur titre diminue régulièrement, et l’avidité des IgG spécifiques augmente régulièrement. Le déficit fonctionnel des lymphocytes T4 a pu être caractérisé en séquentiel. Aucune infection opportuniste n’est survenue.A3 ans,ce petit garçon est eutrophique, marche, commence à parler,et débute son insertion en collectivité.

Conclusion

Le déficit immunitaire induit par le virus de la rubéole, mal connu, participe à l’excrétion prolongée du virus. Le traitement symptomatique en minimise les conséquences. Le pronostic neurologique de cette infection est habituellement péjoratif : la prise en charge multi-disciplinaire précoce a permis un développement psychomoteur harmonieux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 996 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P176 – Néonatalogie – A propos de 2 cas rares d’insuffisance surrénaliennes chez le nouveau-né
  • Z. Benhacine, M. Bouhabib, M. Eskaldji, A. Sellahi, H. Sebia, L. Ouboudinar, Z. Bouderda
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P178 – Neurologie – Accident ischémique cérébral et pseudoxanthome élastique
  • A. Lecroulant, S. Truchet, A. Valade, S. Rivera, E. Dulubac, A. Coupet, V. Oyharçabal, X. Hernandorena

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.