Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-P196 – Pathologie infectieuse – L’infection urinaire du nourrisson : étude rétrospective à propos de 100 cas - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72325-X 
Z. Jouhadi, H. Samlak, F. Ailal, J. Najib, K. Zerouali, N. Mdaghri
CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’infection urinaire (IU) est une pathologie fréquente en pédiatrie et continue à poser des difficultés diagnostiques et de suivi surtout chez le nourrisson. L’objectif de ce travail est de tracer le profil épidemio-clinique et bactériologique des premiers épisodes d’IU et de déterminer la rentabilité des explorations radiologiques systématiques.

Nous rapportons une étude rétrospective de 100 cas ; menée sur une période d’une année du 1er janvier au 31 décembre 2006 ; Les dossiers retenus étaient ceux des nourrissons (30 j – 24 mois) hospitalisés pour un premier épisode d’infection urinaire ; confirmée par un examen cytobactériologique des urines (ECBU) comportant une leucocyturie significative (supérieure à 104 germes/ml) ± la présence d’un germe pathogène.

Notre série comporte 55 filles et 45 garçons. L’âge moyen est de 8 mois. Le motif d’hospitalisation était une fièvre aigue sans orientation clinique dans 43 cas (FASOC), une convulsion fébrile dans 14 cas et une fièvre prolongée dans 13 cas, 30 patients avaient présenté des signes digestifs à type de douleur abdominale, diarrhée et/ou vomissement alimentaires dont 7 étaient en état septique et 6 présentaient une déshydratation aigue tableau « C ». Sur le plan biologique tous les malades avaient une CRP positive (moyenne de 103,2 mg/l), et une hyperleucocytose moyenne 19743/mm3. Nous avons noté 27 % de leucocyturie sans germe. Les germes isolés étaient l’Escherichia coli dans 55 cas (75,34 %), le Klebsiella pneumoniae dans 10 cas (13,7 %) ; le Proteus mirabilis dans 6 cas (8,2 %) et le staphylocoque aureus dans 2,7 %. Tous les germes étaient sensibles aux céphalosporines de 3e génération (C3G) et aux aminosides, cependant 61,64 % étaient résistants à la pénicillineA ; 39,72 % l’étaient à l’association amoxicilline + acide clavulanique 35,61 % au cotrimoxazol. 58 % ont été traités par ceftriaxone-aminoside et (42 %) par la céftriaxone. Une échographie rénale systématique chez tous nos patients a montré une dilatation pyélocalicielle dans 18 %. La cystographie rétrograde a été réalisée chez 14 patients et a révélé un RVU grade 3-4 dans 2 cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 1001 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-P195 – Calcium – Prescription de vitamine D chez l’enfant par les médecins généralistes
  • L. Perrocheau
| Article suivant Article suivant
  • SFP-P197 – Pathologie infectieuse – Infections à Campylobacter en pédiatrie
  • G. Guyon, E. Jeziorski, H. Jean-Pierre, M. Maestracci, M. Rodiere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.