Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Toux chronique de l’adulte et reflux gastro-œsophagien - 10/07/08

Chronic cough and GORD in adult

Doi : 10.1016/j.allerg.2008.05.003 
E. Cauchin a, J.-P. Galmiche a, b,
a Service d’hépato-gastroentérologie, institut des maladies de l’appareil digestif, CHU Hôtel-Dieu, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 
b Department of Gastroenterology and Hepatology, Human Nutrition Research Centre, Inserm 539, CHU Hotel-Dieu, B.P.1005, 44035 Nantes, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 10 July 2008

Résumé

Les manifestations respiratoires sont parmi les plus fréquentes des manifestations extra-œsophagiennes du reflux gastro-œsophagien. Cependant, la relation entre le reflux et les symptômes respiratoires, telle la toux chronique, est souvent difficile à établir avec certitude. Une relation de cause à effet entre le reflux et la toux chronique est fortement suggérée par différentes études épidémiologiques. De plus, il existe dans certains cas une relation temporelle très significative entre la survenue d’épisodes de reflux et le déclenchement d’épisodes de toux, comme le montrent les études de pH-métrie ou mieux de pH-impédancemétrie. Le diagnostic de reflux est facile à faire lorsque le patient se plaint également de symptômes typiques de reflux, tels que du pyrosis ou des régurgitations, ou si l’endoscopie met en évidence des signes francs d’œsophagite, tels que des érosions ou des ulcérations. Cependant, dans le cas de la toux chronique liée à un reflux gastro-œsophagien, les symptômes typiques sont souvent absents, correspondant à la situation du reflux dit « silencieux ». Le reflux peut induire une toux chronique par différents mécanismes incluant des phénomènes de microaspiration ou des réflexes locaux ou impliquant le système nerveux central. La toux et le reflux peuvent s’auto-entretenir, réalisant un véritable cercle vicieux. Une méta-analyse récente des essais thérapeutiques comparant les inhibiteurs de pompe à protons (IPP) à un placebo n’a pas permis de mettre en évidence de différence très significative concernant la guérison de la toux. Cependant, des résultats plus encourageants ont été rapportés dans des séries ayant mieux sélectionné les malades sur la base des données de pH-impédancemétrie. À l’avenir, les essais thérapeutiques devraient effectivement inclure en priorité des patients bien sélectionnés sur la base d’études pH-impédancemétriques permettant également de vérifier que le reflux lui-même est parfaitement contrôlé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Respiratory manifestations represent one of the most prevalent and difficult to manage extra-esophageal syndromes of GORD. However, the relationship between reflux and respiratory symptoms such as chronic cough is frequently difficult to establish with a high degree of certainty. The causality of reflux in cough can be supported by several different pieces of evidence, including (1) a significant epidemiological association between GORD and respiratory symptoms, (2) a temporal relationship between cough occurrence and reflux episodes (as shown by pH or pH-impedance monitoring). The diagnosis of GORD is easily made if the patient complains of typical symptoms, such as heartburn and regurgitation, or if endoscopy shows unequivocal signs of esophagitis (i.e. mucosal breaks). However, in the case of GORD-related cough, the typical digestive syndrome is frequently absent, a situation corresponding to the so-called “silent GORD”. Reflux can induce chronic cough through different mechanisms including micro-aspiration and both local and central reflexes. Cough and reflux may precipitate each other. A meta-analysis found no significant difference between placebo and Proton Pump Inhibitors (PPI) in the resolution of cough. Encouraging results have been reported, following antireflux surgery in patients selected on the basis of pH-impedance monitoring. Future trials should concentrate on patient selection and the control of efficacy using recently developed technologies, such as pH-impedance monitoring.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Toux chronique, Reflux gastro-œsophagien

Keywords : Chronic cough, GORD


Plan


 Conférence présentée au IIIe Congrès francophone d’allergologie.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.