Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome dysexécutif dans la maladie d’Alzheimer : à propos de 95 cas - 10/07/08

Doi : 10.1016/j.npg.2008.01.010 
M. Fryer-Morand a, R. Delsol b, D.B.H. Nguyen b, M.-T. Rabus b,
a Service de gériatrie B1, hôpital Dupuytren, 1, rue Eugène-Delacroix, 91210 Draveil, France 
b Service de gériatrie B2, hôpital Dupuytren, 1, rue Eugène-Delacroix, 91210 Draveil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les troubles de la mémoire ne résument pas à eux seuls la maladie d’Alzheimer, d’autres troubles cognitifs sont présents en particulier les troubles des fonctions exécutives.

Objectif

Cette étude transversale vise à déterminer l’importance de la présence d’un syndrome exécutif dans une population Alzheimer à un stade léger à modéré sur l’autonomie de la personne.

Méthode

Les patients ont été divisés en deux groupes en fonction de l’existence ou non d’un syndrome dysexécutif. L’atteinte des fonctions exécutives a été évaluée essentiellement au moyen de la batterie rapide d’évaluation frontale (Bref). L’autonomie a été évaluée au moyen de l’activities of daily living (ADL) et de l’instrumental activity of daily living (IADL). Dans cette population, nous avons étudié la relation entre l’existence ou non d’un syndrome dysexécutif et l’autonomie.

Résultats

Quatre-vingt-quinze patients ont été inclus dans l’étude ; 64 patients présentaient un dysfonctionnement exécutif et 31 patients en étaient exempts. Le syndrome dysexécutif était significativement associé à une plus grande altération des scores ADL (p<0,0001) et IADL (OR : 30,75 : p<0,001), reflétant une perte d’autonomie plus importante.

Conclusion

L’existence d’un syndrome dysexécutif dans le cadre d’une maladie d’Alzheimer est un facteur aggravant. Sa présence constitue un risque conséquent d’atteinte fonctionnelle, avec un retentissement important de perturbations dans les activités de la vie quotidienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Impaired memory is not the only symptom of Alzheimerʼs disease; other cognitive disorders can be involved, such as executive dysfunction.

Background–Aim

This longitudinal study was carried out to determine whether executive dysfunction was present in the studied population with mild or moderate Alzheimer disease. Its impact on autonomy for daily living was then assessed.

Methods

The study enrolled 95 subjects, divided into two distinctive groups, with (n=64) and without (n=31) executive dysfunction. Duboisʼs test battery to assess frontal efficiency (Bref test) was used to assess executive function. Autonomy for daily living has been assessed with the activity of daily living (ADL) and instrumental activity of daily living (IADL) tests. The direct relationship between executive dysfunction and level of autonomy was studied within this population.

Results

The presence of executive dysfunction was highly correlated with a greater loss of autonomy according to the ADL (p<0.0001) and IADL (OR: 30.75, p<0.001) scores.

Conclusion

Executive dysfunction in a population with mild or moderate disease memory impairment is a significant predictive risk factor of Alzheimerʼs disease. Its presence highlights a consequent risk factor for functional impact and more perturbations in activity of daily living.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie d’Alzheimer, Fonctions exécutives, Perte d’autonomie

Keywords : Alzheimerʼs disease, Executive functions, Loss of autonomy


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 45

P. 23-29 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sujet âgé, séparation et addiction à l’alcool : éviter la cassure de la relation à l’environnement
  • C. Hazif-Thomas, P. Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Anosognosie : définitions, caractéristiques, méthodes d’évaluation, exemple de l’hôpital de jour de neuropsychogériatrie
  • S. Stirati-Buron, P. Koskas, O. Drunat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.