Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ERG multifocal avec électrodes ERG-jet et Gold Foil chez le sujet normal : comparaison et reproductibilité - 25/07/08

Doi : JFO-06-2008-31-6-0181-5512-101019-200805179 

C. Thimonier [1],

P. Daubas [2],

L. Bourdon [1],

V. Deral-Stephant [3],

J.-P. Menu [1],

R. Vignal [3],

C. Roux [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

ERG multifocal avec électrodes ERG-jet et Gold Foil chez le sujet normal : comparaison et reproductibilité

Objectif : Les objectifs de cette étude sont de comparer les amplitudes recueillies en ERG multifocal (mfERG) avec électrodes ERG-jet et Gold Foil, et d’étudier les variations de l’amplitude de l’ERG multifocal entre deux mesures successives pour mieux appréhender l’analyse de cet examen en clinique courante.

Matériels et méthodes : L’œil droit de 27 volontaires sains a été examiné. L’ERG multifocal (Moniteur Ophtalmologique, Métrovision, France) par 61 hexagones a été réalisé 4 fois successivement : deux mesures avec électrode ERG-jet et deux mesures avec électrode Gold Foil. L’amplitude des ondes N1 et P1 a été analysée par anneaux, les 61 réponses locales étant moyennées sur un découpage en cinq anneaux concentriques. L’étude de la reproductibilité a été effectuée à l’aide de l’analyse de Bland et Altman.

Résultats : Les amplitudes recueillies avec l’électrode Gold Foil étaient significativement plus faibles (en moyenne de 72 ± 10 %) que celles recueillies avec l’électrode ERG-jet. Les variations relatives entre deux mesures étaient en moyenne de 9,1 % et 6,7 % pour l’électrode ERG-jet et de 18,2 % et 13,5 % pour l’électrode Gold Foil, respectivement pour les ondes N1 et P1.

Conclusion : Le signal obtenu avec l’électrode ERG-jet est, pour les ondes N1 et P1, plus ample et plus reproductible qu’avec l’électrode Gold Foil. Les limites d’agrément observées pour chaque anneau peuvent être utiles lors de l’analyse d’un suivi mfERG pour déterminer si une variation est anormale, ce qui peut témoigner d’une pathologie.

Abstract

Multifocal ERG using ERG-jet and Gold Foil electrodes in normal subjects: comparison and reproducibility

Purpose: To compare multifocal electroretinogram (mfERG) amplitudes with the Gold Foil electrode and ERG-jet electrode. To study mfERG amplitude changes between two successive records (intraindividual reproducibility).

Methods: The right eye of 27 normal subjects was examined. Two mfERG recordings using the 61-hexagon strategy (Vision Monitor, Métrovision, France) were made with both ERG-jet and Gold Foil electrodes. N1 and P1 wave amplitudes were analyzed in the central response and in four concentric rings. Bland and Altman analysis was used for the reproducibility study.

Results: MfERG amplitudes were significantly lower with the Gold Foil electrode, which averaged 72±10% of ERG-jet amplitudes. For N1 and P1 waves, the percentage change for the intraindividual reproducibility study was 9.1% and 6.7%, respectively, with the ERG-jet electrode and 18.2% and 13.5%, respectively, with the Gold Foil electrode.

Conclusion: MfERG amplitudes were larger and more reproducible with an ERG-jet electrode than with a Gold Foil electrode. The limits of agreement of each ring can be used in clinical practice to determine whether the variation between two mfERG recordings over time is normal, which could reflect a retinal disorder.


Mots clés : ERG multifocal , électrode ERG-jet , électrode Gold Foil , reproductibilité

Keywords: Multifocal ERG , ERG-jet electrode , Gold Foil electrode , reproducibility


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 6

P. 585-590 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vasculopathie polypoïdale choroïdienne idiopathique : aspects cliniques et angiographiques
  • J. Guyomarch, A. Jean-Charles, D. Acis, A. Donnio, R. Richer, H. Merle
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage itinérant du glaucome associé à celui de la rétinopathie diabétique en Bourgogne
  • J. Beynat, A. Charles, M. Soulié, P. Métral, C. Creuzot-Garcher, A.M. Bron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.