Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sédation et analgésie en réanimation – Aspects pédiatriques - 30/07/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.04.014 
P. Nolent a, V. Laudenbach b,
a Service de réanimation polyvalente, hôpital Armand-Trousseau, 75571 Paris cedex 12, France 
b Service de pédiatrie néonatale et réanimation, CHU Charles-Nicolle, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La sédation et l’analgésie représentent un des enjeux primordiaux de la réanimation pédiatrique, entre autres pour des raisons éthiques. Les objectifs visés et les traitements disponibles dans ce contexte ne diffèrent pas fondamentalement de ceux de la réanimation des patients adultes. Par exemple, alors que le midazolam nous semble la benzodiazépine de premier choix, il n’existe pas d’argument pour recommander un morphinomimétique en particulier chez l’enfant. Il existe cependant de nombreuses particularités pédiatriques : compréhension et expression de la douleur différentes, méthodes d’évaluation, présence et implication des parents, pharmacologie, pathologies. Il convient de bien connaître ces particularités pour utiliser les outils d’évaluation et les thérapeutiques adaptés aux différentes situations. La pauvreté de la littérature ne permet pas la rédaction de recommandations basées sur un niveau de preuve élevé mais un ensemble de pratiques communément mises en œuvre nous semble pouvoir être proposé : rédaction de protocoles d’évaluation et de traitement, formation des personnels, constitution d’équipes référentes locales. Le propofol mérite une mention particulière : son emploi prolongé plus de quelques heures est fortement déconseillé chez l’enfant en raison du risque de propofol infusion syndrome. Il paraît indispensable d’encourager la réalisation d’études cliniques destinées à répondre à des questions qui relèvent de la pratique pluriquotidienne, telles que les modalités exactes d’adaptation ou d’arrêt d’une sédation-analgésie, le choix privilégié de l’une ou l’autre molécule ou encore la place des approches non médicamenteuses chez l’enfant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Sedation and analgesia are a constant challenging issue in paediatric intensive care units, for ethical reasons among others. Basically, goals and available treatments in that context do not differ from those in adults. For instance, while we propose midazolam as the first choice benzodiazepine, there is no evidence for encouraging the use of one morphinomimetic rather than others in children. On the other hand, numerous paediatric specificities do exist: understanding and expression of pain both different and difficult, presence and involvement of the parents, pain assessment methods, pharmacology, pathologies. It is therefore mandatory to know these specificities to ensure a proper use of evaluation tools and therapeutics. The paucity of strong evidence from the literature does not allow producing definitive consensus guidelines. However, some practices can be highlighted such as the use of written protocol on pain/sedation evaluation and therapeutics adapted to children, literature data and local habits, the training of medical/nursing staff and the constitution of local referring team. A particular attention should be paid to propofol: its use longer than several hours should be strongly discouraged in infants and children due to the risk of Propofol Infusion Syndrome. Further clinical studies should be conducted in an attempt to provide answers to routine, daily issues and questions, for example, how to tailor the level of sedation to the needs of the patient, how to stop it, which drug must be preferred or what place for non-pharmacological approaches.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Douleur, Morphine, Fentanyl, Sufentanil

Keywords : Pain, Morphine, Fentanyl, Sufentanil


Plan


 Conférence de consensus Sfar-SRLF. Sédation et analgésie en réanimation (nouveau-né exclu). Paris, 15 novembre 2007.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 7-8

P. 623-632 - juillet-août 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.