Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité à long terme d'une action d'information sur les pratiques d'antibioprophylaxie chirurgicale - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0003-3944(03)00185-8 

S.  Lallemand De Conto,  E.  Bretl,  B.  Huc,  A.  Picard,  N.  Tuefferd,  D.  Talon * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. - En France, un certain nombre d'études concordantes rapportent un écart important entre les recommandations émises relatives à l'antibioprophylaxie chirurgicale et les pratiques observées. Lors d'une étude réalisée en Franche-Comté au cours des mois de mai et juin 2000, le taux de conformité globale de l'antibioprophylaxie par rapport aux recommandations nationales était de l'ordre de 40 %. Aussi, avons-nous souhaité mettre en place une action d'information et de sensibilisation auprès des chirurgiens et anesthésistes. L'objet de cet article est de présenter l'évaluation de l'efficacité à court puis à long terme de cette action d'information et de sensibilisation.

Matériel et méthode. - Un total de 13 équipes chirurgicales a participé à la collecte des données durant 3 périodes de surveillance suivies chacune d'une rétro-information. Les prescriptions étaient examinées afin de répondre à 5 questions. Premièrement, la procédure chirurgicale justifiait-elle une antibioprophylaxie et celle-ci a-t-elle été réalisée ? Deuxièmement, l'antibiotique choisi était-il celui préconisé ? Troisièmement, l'heure d'injection de la première dose était-elle optimale ? Quatrièmement, la durée totale était-elle correcte ? Et finalement, la dose totale était-elle correcte ? Les recommandations de la Société française d'anesthésie et de réanimation (SFAR), actualisées en 1999 constituaient la référence.

Résultats. - La conformité globale a été améliorée de façon significative au cours de la troisième période : elle est passée de 39,0 % pour P1 à 42,3 % pour P2 puis 61,0 % pour P3 (p = 0,0002). Cette amélioration a été particulièrement sensible sur la durée de l'antibioprophylaxie.

Conclusion. - Il semble qu'une surveillance périodique de l'antibioprophylaxie intégrant sur la base du volontariat le plus grand nombre d'équipes chirurgicales pourrait apporter une amélioration sensible des pratiques sous réserve qu'une rétro-information prenant en compte les facteurs d'appropriation identifiés soit associée à cette surveillance.

Mots clés  : Antibioprophylaxie chirurgicale ; Conformité des pratiques ; Recommandations ; Rétro-information.

Abstract

Introduction. - In France, numerous concordant studies show that there are some discrepancies between guidelines on surgical antibiotic prophylaxis and the current practice. In a previous study, conducted in April-June 2001, we found that the rate of appropriateness of surgical antimicrobial prophylaxis was approximately 40%. An information programme was implemented and the purpose of this paper was to present the short- and long-term usefulness of this campaign.

Methods. - A total of 13 pairs of surgeons/anaesthetists participated in data collection during the three periods of the study. Prescriptions were observed in order to answer to five questions. Five variables describing practices concerning antibiotic prophylaxis in surgery were compared to national recommendations (updated in 1999): did the surgical procedure require antibiotic prophylaxis and was this carried out? Was the antibiotic used appropriate? Was the timing of the first injection optimal? Was the total duration of the treatment correct? Was the dose correct?

Results. - The overall compliance with recommendations was significantly improved during the third period (P = 0,0002). This improvement was particularly marked for antimicrobial prophylaxis duration.

Conclusion. - It seems that sequential surveillance of antimicrobial prophylaxis, including numerous surgical teams, could considerably improve the practices, if it was associated to informations that allowed physicians to appropriate the procedures.

Mots clés  : Antimicrobial prophylaxis ; Recommendations ; Practices improvement ; Back-information.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 7

P. 438-446 - septembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l'analyse du ganglion sentinelle pour les cancers coliques : étude de faisabilité
  • P. Lasser, J.F. Côté, J.C. Sabourin, V. Boige, D. Elias, P. Duvillard, M. Pocard
| Article suivant Article suivant
  • Importance du curage ganglionnaire dans les macrocarcinomes médullaires de la thyroïde
  • A. Hamy, Ph. Raffaitin, I. Floch, J. Paineau, E. Mirallie, J. Visset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.