Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels sont les avantages de l'utilisation du système robotique DaVinci® pour réaliser une surrénalectomie unilatérale ? Résultats préliminaires - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0003-3944(03)00220-7 

L.  Brunaud a ,  L.  Bresler a * ,  A.  Ayav a ,  S.  Tretou a ,  L.  Cormier b ,  M.  Klein c ,  P.  Boissel a *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Le but de cette étude était de rapporter l'expérience préliminaire de la surrénalectomie robotique utilisant le système Da Vinci® et de comparer les résultats obtenus avec ceux de l'abord conventionnel laparoscopique.

Matériel et méthode. - Étude prospective concernant tous les patients consécutifs opérés d'une surrénalectomie unilatérale par voie laparoscopique ou robotique réalisée entre le 1er novembre 2000 et le 1er novembre 2002.

Résultats. - Vingt-huit patients ont été opérés soit par laparoscopie (14 patients) soit par chirurgie robotique (14 patients). La durée moyenne de la surrénalectomie robotique avait tendance à être plus longue que celle des approches laparoscopiques (111 vs 83 min ; p = 0,057). Cette tendance diminuait au fur et à mesure de l'expérience des opérateurs. La durée d'occupation de la salle opératoire était équivalente pour les deux types de chirurgie. La fréquence des incidents peropératoires sans nécessité de conversion en laparotomie, le taux de conversion (7 %), le saignement postopératoire, la reprise du transit, la morbidité (21 %), la durée d'hospitalisation et d'arrêt de travail étaient similaires pour les deux types de chirurgie. À l'inverse du système robotique, la durée opératoire avait tendance à être d'autant plus longue que l'index de masse corporel était élevé chez les patients opérés par laparoscopie.

Conclusion. - Cette étude préliminaire n'a retrouvé aucun argument objectif en faveur de l'utilisation du système robotique Da Vinci® pour réaliser une surrénalectomie unilatérale. Nous pensons cependant que le confort opératoire du robot est tel que la poursuite de son utilisation et de son évaluation devraient confirmer sa validité dans de futures études.

Mots clés  : Système robotique ; Surrénalectomie.

Abstract

Study aim. - The goal of this study was to report the early results of unilateral transperitoneal adrenalectomy using robotic Da Vinci® system, and to compare them to the results of the laparoscopic standard adrenalectomy.

Methods. - Prospective study included all patients operated on for unilateral laparoscopic or robotic adrenalectomy from November 2000 to November 2002.

Results. - Twenty-eight patients underwent unilateral adrenalectomy using either standard laparoscopy (14 patients) or robotic Da Vinci® system (14 patients). Mean duration of robotic adrenalectomy seemed to be longer than standard laparoscopy (111 vs. 83 min; P = 0.057). This tendency decreased while surgeons' experience was increasing. Mean duration of operating room activity was similar for both types of surgery. Peroperative events without conversion, conversion rate (7%), drainage, morbidity (21%), duration of hospitalisation were similar for both types of surgery. Duration of standard laparoscopic adrenalectomy was positively correlated to patients body mass index. This correlation was absent in patients operated on by robotic Da Vinci® system.

Conclusion. - This preliminary study found no objective data demonstrating that robotic Da Vinci® system was superior to standard laparoscopic approach for unilateral adrenalectomy. However, we think that it is necessary to continue further evaluation of this system to demonstrate its possible superiority.

Mots clés  : Robotic system ; Adrenalectomy.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 8

P. 530-535 - octobre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les polytraumatismes sont plus graves après chute d'une grande hauteur qu'après accident de la voie publique
  • Q. Nguyen-Thanh, C. Trésallet, O. Langeron, B. Riou, F. Menegaux
| Article suivant Article suivant
  • Patients vivants à 5 ans après oesophagectomie curative pour cancer
  • C. Mariette, S. Fabre, J.-M. Balon, G. Piessen, A. Lamblin, J.-P. Triboulet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.