Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur la pratique de l'anesthésie pédiatrique en France auprès de 1 526 anesthésistes-réanimateurs - 01/01/00

O.  Ritz 1 ,  M.  Laffon 1 ,  M.H.  Blond 2 ,  J.C.  Granry 3 ,  C.  Mercier 1 Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs : Préciser l'activité individuelle des médecins anesthésistes-réanimateurs (MAR) en anesthésie pédiatrique (AP), recueillir leurs souhaits de formation et de recommandations sur la pratique de l'AP en France.

Type d'étude : Enquête transversale prospective.

Méthode : Questionnaire de 33 items adressé à 4 360 MAR de 15 régions sanitaires travaillant en secteur libéral ou public.

Résultats : Au total, les réponses de 1 526 MAR (35 %), répartis CHU (34 %), CH (32 %) et établissements privés (31%) ont été analysées. Soixante-trois pour cent n'avaient pas de structure réservée à l'AP et 1 119 MAR (87 %) estimaient qu'un infirmier-anesthésiste diplômé d'état était indispensable pour l'AP. Près de 3/4 des MAR (n = 1 127) ont effectué un stage en anesthésie pédiatrique pendant leur formation. Leur pratique de l'AP variait selon l'âge et le contexte. Au-delà d'un an, le type de chirurgie pratiquée de manière hebdomadaire était l'ORL (38 %), la chirurgie viscérale et urologique (28 %). L'induction au masque était pratiquée par 60 % des MAR pour les enfants d'âge inférieur à cinq ans. Un laryngospasme à l'induction était redouté par 63 % des MAR. Ils étaient 625 MAR à effectuer des anesthésies locorégionales chez l'enfant âgé de moins de cinq ans (caudales = 87 % ; blocs périphériques = 48 %). Les 2/3 des MAR (n = 1 028) souhaitaient des recommandations pour la pratique de l'AP chez les enfants d'âge inférieur à 12 mois.

Conclusion : Cette enquête d'opinion a montré qu'une grande proportion de MAR souhaitaient des recommandations pour leur pratique de l'anesthésie pédiatrique.

Mots clés  : anesthésie pédiatrique ; évaluation de l'activité anesthésique.

Abstract

Paediatric anaesthesia practice in France: a survey in 1,526 anaesthetists.

Objectives: To assess the individual activity of anaesthetists in paediatric anaesthesia (PA), and collect their wishes about continuing education and recommendations in PA.

Study design: Transversal, prospective study.

Methods: A questionnaire of 33 items, sent to 4,360 anaesthetists, spread over 15 health districts, working in a public or private institution.

Results: We gathered 1,526 replies (35%) of which 34% university hospitals, 32% public institutions and 31% private institutions. 943 physicians (63%) had no specific structure, and 1,119 (87%) considered a specialized nurse to be essential for PA. 1,127 physicians (74%) had undertaken a specific session during their formation. The practice of PA depends upon age and context. Above 1 year old, the surgery that is performed weekly was ENT (38%), abdominal and urologic surgery (28%). Mask induction was performed by 60% of the physicians in children under 5 years. 63% of the anaesthetists dreaded a laryngospasm during induction. 625 physicians undertook regional anaesthesia in children under 5 years (87% caudal anaesthesia, 48% peripheral nerve blocks). 1,029 physicians (67%) wished for recommendations in PA in children under 12 months.

Conclusions: This survey showed that most of the anaesthetists wished for recommendations in their paediatric anaesthesia practice.

Mots clés  : paediatric anaesthesia ; anaesthetic activity evaluation.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 5

P. 348-355 - mai 2000 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.