Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accident aigu toxique après bloc du plexus lombaire à la bupivacaïne - 01/01/00

C.  Pham-Dang,  S.  Beaumont,  H.  Floch,  J.  Bodin,  A.  Winer,  M.  Pinaud

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Un accident aigu toxique (dysrythmies ventriculaires puis convulsions) est survenu cinq minutes après l'injection de 30 mL de bupivacaïne à 0,5% adrénalinée pour la réalisation d'un bloc du plexus lombaire par voie postérieure. Ce bloc était effectué pour l'analgésie postopératoire après pose d'une prothèse totale de hanche sur une patiente anesthésiée, intubée, ventilée. L'injection avait été effectuée alors qu'aucun reflux sanguin n'avait été observé aux tests d'aspiration. Une heure de massage cardiaque externe, l'application de 15 chocs électriques externes et l'administration intraveineuse directe de 40 mg d'adrénaline et de 300 μg de clonidine ont permis de restaurer un rythme sinusal et un état hémodynamique correct. La patiente est sortie de la réanimation chirurgicale sans séquelles après un séjour de quatre jours.

Mots clés  : bloc du plexus lombaire ; bupivacaïne ; accident aigu toxique.

Abstract

Acute toxic accident following lumbar plexus block with bupivacaine.

We report the case of a patient who experienced ventricular dysrhythmias and seizure five minutes after the injection of 30 mL of 0.5% bupivacaine with 1:200,000 epinephrine, during a lumbar plexus block performed via the posterior approach described by Winnie. The patient who underwent his total hip arthroplasty was still anaesthetised and under controlled ventilation at the time of bupivacaine administration. Aspiration test performed before injection was negative. Normal cardiac activity and stable haemodynamic condition were restored after one hour of resuscitation including 15 electric shocks and administration of epinephrine (40 mg) and clonidine (300 μg). The patient was discharged without neurologic sequelae after four days in the ICU.

Mots clés  : regional anaesthesia ; lumbar plexus block ; complications ; bupivacaine toxicity ; clonidine.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 5

P. 356-359 - mai 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Enquête sur la pratique de l'anesthésie pédiatrique en France auprès de 1 526 anesthésistes-réanimateurs
  • O. Ritz, M. Laffon, M.H. Blond, J.C. Granry, C. Mercier
| Article suivant Article suivant
  • Méningite après rachianesthésie
  • C. Varlet, P. Gorce, B. Ouaknine, J.L. Pourriat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.