Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Méningite après rachianesthésie - 01/01/00

C.  Varlet,  P.  Gorce,  B.  Ouaknine,  J.L.  PourriatCorrespondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous présentons un cas de méningite bactérienne au décours d'une rachianesthésie effectuée pour une ablation de matériel orthopédique. L'examen bactériologique du LCR a mis en évidence des cocci à Gram positif de type Streptococcus sanguis. Ce germe est un saprophyte de l'oropharynx, ce qui est en faveur d'une contamination exogène par l'anesthésiste-réanimateur. L'évolution a été favorable sous traitement antibiotique, sans séquelles neurologiques. Bien que l'évolution de ces méningites soit habituellement favorable, la possibilité d'une contamination exogène impose le respect des bonnes pratiques ; son manquement engage la responsabilité de l'anesthésiste-réanimateur.

Mots clés  : rachianesthésie ; méningite.

Abstract

Meningitis after spinal anaesthesia.

The occurrence of meningitis after spinal anaesthesia is a very rare event. We report a case of Streptococcus sanguis meningitis following spinal anaesthesia for orthopaedic material removal. The presence of Gram positive cocci (Streptococcus sanguis) in the cerebrospinal fluid was in favour of an exogenous contamination, originating either from the patient's skin or the anaesthesiologist's oropharynx. The outcome was uneventful. The responsibility of the latter can result in legal consequences. The scrupulous compliance with guidelines prevents this risk.

Mots clés  : spinal anaesthesia ; meningitis.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 5

P. 360-362 - mai 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accident aigu toxique après bloc du plexus lombaire à la bupivacaïne
  • C. Pham-Dang, S. Beaumont, H. Floch, J. Bodin, A. Winer, M. Pinaud
| Article suivant Article suivant
  • Intoxication par les bromures et fausse hyperchlorémie
  • G. Hardy, P. Saviuc, V. Danel, J.L. Lafond, M. Mallaret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.