Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Factors predictive for in-hospital mortality following percutaneous coronary intervention - 21/10/08

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.05.017 
Walid Zouaoui a, Horma Ouldzein a, Nicolas Boudou a, Nicolas Dumonteil a, Vanina Bongard b, Cécile Baixas a, Michel Galinier a, Jérôme Roncalli a, Meyer Elbaz a, Jacques Puel a, Jean-Marie Fauvel a, Didier Carrié a,
a Pôle cardiovasculaire et métabolique, fédération de cardiologie, CHU de Toulouse Rangueil, Toulouse, France 
b Service d’épidémiologie, Inserm U558, CHU de Toulouse, université Toulouse-III Paul-Sabatier, Toulouse, France 

Corresponding author. Service de cardiologie B, hôpital Rangueil, CHU de Toulouse, TSA 50032, 31059 Toulouse cedex 9, France Fax: +33 5 61 32 33 25.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Despite advances in procedures for percutaneous coronary intervention (PCI) and enhancement of materials and adjunctive therapy, postprocedural mortality remains a possible adverse outcome after PCI.

Aims

To assess factors independently associated with in-hospital mortality in patients referred for PCI.

Methods

Between January 2004 and December 2005, 4074 PCI were performed in our University Hospital, with 70 deaths registered either during the procedure or during the in-hospital stay. The 70 patients who died were age- and sex-matched with 70 controls in a case-control design study. Clinical and angiographic characteristics at hospital admission were collected from the patients’ medical files.

Results

The cumulative incidence rate for in-hospital mortality was 1.72%. Variables positively and significantly associated with in-hospital mortality were severe renal failure (55.7% in cases versus 12.9% in controls, p<0.0001), cardiac failure (26.1% versus 10.1%, p=0.01), ST-segment elevation myocardial infarction (STEMI) (70.6% versus 31.4%, p<0.0001), proximal coronary lesion (72.9% versus 40.0%, p<0.0001) and angiographically visible thrombus (14.3% versus 4.3%, p=0.04). Conversely, history of coronary heart disease, smoking and dyslipidemia were less frequent among cases. In multivariable analysis, the adjusted odds ratios (OR) for in-hospital death were 4.89 (95% confidence interval [CI] 1.96–12.2, p<0.001) in STEMI versus non-STEMI, 4.28 (95% CI 1.73–10.6, p<0.01) in those with a proximal coronary lesion, and 9.77 (95% CI 3.42–27.9, p<0.0001) in patients with severe renal failure.

Conclusion

STEMI, proximal coronary lesion, and renal failure at admission are identified as particular settings associated with a higher probability of in-hospital mortality after PCI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

En dépit des progrès réalisés dans les procédures, l’amélioration du matériel et des traitements adjuvants, l’angioplastie coronaire évolue encore parfois vers une issue fatale.

Objectifs

Identifier les facteurs indépendamment associés à la probabilité de décès intrahospitalier, chez les patients adressés pour angioplastie.

Méthodes

De janvier 2004 à décembre 2005, 4074 angioplasties coronaires ont été réalisées dans notre CHU. Soixante dix décès sont survenus durant la procédure ou le séjour hospitalier. Les 70 patients décédés ont été appariés sur l’âge et le sexe à 70 témoins. Les caractéristiques cliniques et angiographiques des patients à l’admission ont été recueillies à partir du dossier médical.

Résultats

L’incidence cumulée des décès était de 1,72 %. Les variables associées positivement et significativement à la mortalité étaient l’insuffisance rénale (55,7 % parmi les cas versus 12,9 % parmi les témoins, p<0,0001), l’insuffisance cardiaque (26,1 % versus 10,1 %, p=0,01), le syndrome coronaire aigu avec élévation du segment-ST (SCA-ST+) (70,6 % versus 31,4 %, p<0,0001), la présence d’une lésion coronaire proximale (72,9 % versus 40.0 %, p<0,0001), d’un thrombus (14,3 % versus 4,3 %, p=0,04). À l’inverse, coronaropathie préexistante, tabagisme et dyslipidémie étaient moins fréquents parmi les cas. En analyse multivariée, les odds ratios (OR) ajustés de mortalité étaient : OR=4,89 (intervalle de confiance à 95 % [1,96–12,2], p<0,001) pour les SCA-ST+ comparativement aux SCA sans élévation du segment-ST, OR=4,28 ([1,73–10,6], p<0,01) en cas de lésion coronaire proximale, OR=9,77 ([3,42–27,9], p<0,0001) en cas d’insuffisance rénale sévère.

Conclusion

Le SCA-ST+, une lésion coronaire proximale et l’insuffisance rénale sévère sont associés à une probabilité plus élevée de décès postangioplastie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Coronary heart disease, Percutaneous coronary intervention, In-hospital mortality, Renal failure, ST-elevation myocardial infarction, Proximal lesion

Mots clés : Coronaropathie, Angioplastie coronaire, Pronostic, Mortalité

Abbreviations : CI, COPD, GUSTO, MDRD, NSTEMI, OR, PAD, PCI, STEMI


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 7-8

P. 443-448 - juillet-août 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Absence of recurrent stroke after percutaneous closure of patent foramen ovale despite residual right-to-left cardiac shunt assessed by transcranial Doppler
  • Françoise van de Wyngaert, Joëlle Kefer, Cédric Hermans, Caroline Ovaert, Agnès Pasquet, Claire Beguin, Christian Sindic, Thierry Sluysmans
| Article suivant Article suivant
  • Are there specific prognostic factors for acute coronary syndrome in patients over 80 years of age?
  • Julien Austruy, Mohamed El Bayomy, Cecile Baixas, Meyer Elbaz, Olivier Lairez, Nicolas Dumonteil, Nicolas Boudou, Didier Carrié, Pascal Degroote, Michel Galinier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.