Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cardiovascular abnormalities in Turnerʼs syndrome: What prevention? - 21/10/08

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.05.007 
Yves Dulac a, , Catherine Pienkowski b, Sylvia Abadir a, Maité Tauber b, Philippe Acar a
a Paediatric cardiology unit, Childrens’ Hospital, CHU Toulouse, 330, avenue de Grande-Bretagne, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Paediatric endocrinology unit, Childrens’ Hospital, CHU Toulouse, Toulouse cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Cardiovascular complications in Turnerʼs syndrome are the most common cause of excess early mortality, with a life expectancy that may be reduced by more than 10 years. Congenital cardiac abnormalities are described in approximately one third of patients. These abnormalities are mostly left heart obstructions, the most common of which are bicuspid aortic valve (16%) and coarctation of the aorta (11%). Dilatations of the ascending aorta are often described and may occur in isolation from any heart disease, suggesting a vasculopathy specific to the syndrome, probably predisposed to by extracardiac risk factors such as oestrogen deficiency, diabetes, dysplidaemia and overweight. The most feared complication is aortic dissection with around a 100 cases, described at average age of approximately 35-years-old. This is believed to complicate 2% of induced pregnancies. Hypertension (HBP) usually essential, affects up to 50% of patients with Turnerʼs syndrome. This is an important risk factor for cardiovascular complications and justifies aggressive treatment. On the other hand, retrospective studies have not demonstrated adverse cardiological effects due to growth hormone treatments. Patients with Turnerʼs syndrome merit regular cardiology follow-up from childhood onwards, particularly if they have treated heart disease. The merits of preventative treatments for aortic dilatation have not been demonstrated in Turnerʼs syndrome and justify prospective trials.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans le syndrome de Turner, les complications cardiovasculaires sont les principales responsables d’une surmortalité précoce avec une espérance de vie qui pourrait être réduite de plus de dix ans. Des anomalies cardiaques congénitales sont décrites chez environ un tiers des patientes. Ces cardiopathies sont essentiellement des obstacles du cœur gauche dont les plus fréquents sont la bicuspidie aortique (16 %) et la coarctation aortique (11 %). Des dilatations de l’aorte ascendante sont fréquemment décrites, y compris en l’absence de cardiopathie, faisant évoquer une vasculopathie propre au syndrome probablement favorisée par des facteurs de risque extracardiaques tels que : la carence en estrogène, le diabète, une dyslipidémie, une surcharge pondérale. La dissection aortique en est la complication la plus redoutable avec près d’une centaine de cas décrits à un âge moyen proche de 35ans. Elle compliquerait 2 % des grossesses induites. L’hypertension artérielle (HTA), le plus souvent essentielle concerne jusqu’à 50 % des patientes avec syndrome de Turner. C’est un facteur de risque important de complications cardiovasculaires qui justifie un traitement rigoureux. En revanche, les études rétrospectives n’ont pas montré d’effets délétères cardiologiques des traitements par hormone de croissance. Les patientes avec syndrome de Turner justifient une surveillance cardiologique régulière dès l’enfance, notamment en cas de cardiopathie traitée. L’intérêt de traitements préventifs de la dilatation aortique n’a pas été démontré dans le syndrome de Turner et justifierait des études prospectives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Turner, Coarctation of the aorta, Bicuspid aortic valve, Aortic dissection, Hypertension

Mots clés : Turner, Coarctation aortique, Bicuspidie aortique, Dissection aortique, Hypertension artérielle


Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 7-8

P. 485-490 - juillet-août 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Right ventricular pump function after cardiac resynchronization therapy: A strain imaging study
  • Erwan Donal, Hélène Thibault, Cyrille Bergerot, Pierre-Yves Leroux, Maxime Cannesson, Sophie Thivolet, Martine Barthelet, Léna Rivard, Philippe Chevalier, Michel Ovize, Jean-Claude Daubert, Christophe Leclerq, Philippe Mabo, Geneviève Derumeaux
| Article suivant Article suivant
  • Reperfusion injury in acute myocardial infarction. From bench to cath lab. Part I: Basic considerations
  • Jean Pierre Monassier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.