Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les nouveaux immunomodulateurs dans le traitement de l’ophtalmopathie basedowienne - 27/10/08

Doi : 10.1016/S0003-4266(08)73965-9 
C. Josseaume 1, , Y. Lorcy 2
1 Service d’Endocrinologie, Diabète, Maladie de la nutrition, Médecine Interne, CHU Rennes, Hôpital Sud, 16, boulevard de Bulgarie, 35000 Rennes 
2 Service d’Endocrinologie, CHU, Rennes 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La prise en charge de l’ophtalmopathie basedowienne (OB) sévère représente un défi difficile et les résultats sont décevants dans un tiers des cas. Les glucocorticoïdes, la radiothérapie orbitaire ou la combinaison des deux sont, en raison de leur effet immunosuppresseur, les thérapeutiques les plus utilisées. Un anticorps monoclonal anti-CD 20, le rituximab (RTX), induit une déplétion transitoire des lymphocytes B susceptible de modifier la phase inflammatoire de OB. Une étude préliminaire utilisant le RTX chez 9 patients avec OB comparé à un traitement classique par glucocorticoïdes intraveineux chez 20 autres patients, a été rapportée par Salvi et al. lors des journées HP Klotz. Chez tous les patients, il été observé une déplétion en lymphocytes B dès la première administration de RTX. Au terme du suivi, le score d’activité clinique diminue signiflcativement comparé au traitement par GCIV. La protrusion et le degré d’inflammation diminuent de façon significative sous RTX. Il n’est pas observé de récidive de OB chez les patients traités par RTX alors qu’elle survient chez 10 % de ceux traités par GCIV. Si ces résultats sont confirmés sur de larges séries, le RTX peut représenter une thérapeutique utile dans le traitement de OB à sa phase active.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Treatment of severe Graves’ophtalmopathy (GO) is a complex therapeutic challenge and spite any efforts, about one third of patients are disappointed with the outcome of treatment. Intravenous glucocorticoids (GCIV), orbital radiotherapy, or the combination of both are most frequently used for their immunosuppressive effects. The anti-CD 20 monoclonal antibody rituximab (RTX) induces transient B-cell depletion that may potentially modify the active inflammatory phase of thyroid-associated ophtalmopathy (TAO). A preliminary study in nine patients with TAO treated with RTX and twenty patients treated with GCIV was reported by Salvi and al. All patients attained peripheral B-cell depletion after the first RTX infusion. At the end of follow-up, clinical activity score values decreased more significantly compared with GCIV. Proptosis and the degree of inflammation decrease significantly in response to RTX. Relapse of active TAO are not observed in patients treated with RTX but occurred in 10 % of those treated with GCIV. If these results are confirmed in large controlled studies, RTX may represent a useful therapeutic tool in patients with active TAO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : ophtalmopathie basedowienne, B lymphocytes, traitement immunosuppresseur, rituximab

Keywords : Graves’ophtalmopathy, B lymphocytes, immunosuppressive therapy, rituximab


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° S1

P. 29-32 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualités thérapeutiques dans la prise en charge médicale des adénomes hypophysaires
  • A. Drutel, P. Caron, F. Archambeaud
| Article suivant Article suivant
  • Les analogues des hormones thyroïdiennes : un apport biologique important et de nouvelles possibilités thérapeutiques
  • C. Josseaume, Y. Lorcy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.