Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rétine et glaucome : implications thérapeutiques - 28/10/08

Doi : JFO-07-2008-31-6-0181-5512-101019-200810099 

F. Aptel,

P. Denis

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Rétine et glaucome : implications thérapeutiques

Cette revue de littérature décrit les possibles interactions entre plusieurs maladies de la rétine, leur traitement et la pression intra-oculaire (PIO). L’utilisation de la voie intravitréenne s’est beaucoup développée depuis l’arrivée des inhibiteurs du VEGF et des glucocorticoïdes, tels que la triamcinolone. Bien qu’elle permette d’obtenir des concentrations élevées de médicaments dans le vitré et la rétine, les avantages de la voie intravitréenne sont limités par les complications qui lui sont inhérentes, en particulier l’augmentation à court terme ou chronique de la PIO. Cet article décrit les manifestations cliniques du glaucome cortisonique induit par la triamcinolone ou les implants délivrant des glucocorticoïdes. Un autre aspect des relations entre glaucome et rétine est également abordé : l’existence de plusieurs observations cliniques décrivant la survenue d’un œdème maculaire cystoïde (OMC) chez des patients traités par analogues des prostaglandines (PGAs) a suggéré une relation de cause à effet entre les deux événements. La revue de la littérature indique que la plupart des cas décrits présentaient des facteurs de risque indépendants d’OMC, avec atteinte de la barrière hémato-rétinienne : capsule postérieure ouverte ou absente, traitement par dérivés de l’adrénaline, membrane épirétinienne, chirurgie compliquée de la cataracte, antécédents d’œdème maculaire associés à une oblitération de branche veineuse rétinienne, à une inflammation oculaire ou un diabète. Chez les patients à risque d’OMC, la prescription des PGAs est possible, mais doit s’envisager avec prudence.

Abstract

Retina and glaucoma: therapeutic considerations

This review describes the possible interactions between several retinal diseases, their treatment, and intraocular pressure (IOP). The use of the intravitreal route in the delivery of drugs to the retina has recently gained widespread acceptance with the development of the VEGF inhibitors and glucocorticoids such as triamcinolone. Although the intravitreal route offers high local concentrations in the vitreous, in the retina these advantages are offset by side effects, particularly short-term and chronic elevation of IOP. This review describes the clinical features of steroid glaucoma induced by triamcinolone or sustained-release systems of glucocorticoid drugs.

Another aspect of the relationships between glaucoma and retina is also described: published reports of the occurrence of cystoid macular edema (CME) in eyes being treated with the prostaglandin analogs (PGAs) have led to concern regarding a possible causal relationship between the two. A review of the literature suggests that most PGA-treated eyes with CME had independent risk for development of CME, with a disruption of the blood-aqueous barrier: open or absent posterior capsule, history of dipivefrin-associated CME, epiretinal membrane, complicated cataract surgery, history of macular edema associated with branch retinal vein occlusion, ocular inflammation, and diabetes mellitus. In eyes at risk for CME, the use of PGAs is acceptable but must be prudent.


Mots clés : Triamcinolone , inhibiteur du VEGF , injection intravitréenne , glaucome , pression intra-oculaire , analogue des prostaglandines , œdème maculaire cystoïde

Keywords: Triamcinolone , VEGF inhibitor , intravitreal injection , glaucoma , intraocular pressure , prostaglandin analog , cystoid macular edema


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 6-C2

P. 61-64 - juillet 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Glaucome et DMLA : intrications cliniques
  • F. Valtot
| Article suivant Article suivant
  • Place de la micronutrition dans la prise en charge du glaucome
  • C. Creuzot-Garcher, A. Bron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.