Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sclérodermie systémique et grossesse - 05/11/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.09.002 
Alice Bérezné , Luc Mouthon
Université Paris Descartes, Faculté de Médecine, UPRES EA 4058, Pôle de Médecine Interne, Centre de Référence maladies auto-immunes systémiques rares, vascularites nécrosantes et sclérodermie systémique, Hôpital Cochin, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, F-75679 Paris Cedex 14, France 

Alice Bérezné, Pôle de Médecine Interne, hôpital Cochin, 27 rue du Faubourg St Jacques, F-75679 Paris Cedex 14, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

In the 1980’s, pregnancies in systemic sclerosis (SSc) patients were considered to be at high risk for poor foetal and maternal outcome.

Retrospective studies found an increased frequency of pre-term births and small full-term infants but the frequency of miscarriage and neonatal survival rate did not differ from healthy controls.

The worst life-threatening complication of a pregnancy is scleroderma renal crisis. The use of ACE inhibitors is recommended in this case despite the risk of teratogenicity.

In order to avoid complications, pregnancies in SSc should be planned when the disease is stable, and should be avoided in rapidly progressing diffuse SSc who are at a greater risk for developing serious cardiopulmonary and renal problems early in the disease.

Hydroxychloroquine and low doses of steroids may be safely used.

In order to minimize risks, a multidisciplinary approach is necessary to suggest the best timing for a pregnancy and provide adequate supportive treatment to SSc patients during the pregnancy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Dans les années 1980, les patientes sclérodermiques enceintes étaient considérées à risque d’une évolution maternelle et fœtale défavorable.

Des études rétrospectives ont mis en évidence une fréquence accrue de naissances prématurées et d’enfants à terme de petit poids, mais la fréquence des fausses couches spontanées et la survie néonatale n’étaient pas différentes de celles de femmes en bonne santé.

La complication la plus redoutable de la grossesse chez une patiente sclérodermique est la crise rénale. L’utilisation des inhibiteurs de l’enzyme de conversion est recommandée dans ce cas, malgré leurs effets tératogènes potentiels.

De façon à éviter les complications, au cours de la ScS, les grossesses doivent être programmées lorsque la pathologie est stable et doivent être évitées dans les formes diffuses rapidement progressives exposées au risque de complications cardio-pulmonaires et rénales.

L’hydroxychloroquine et des doses faibles de prednisone peuvent être utilisés au cours de la grossesse.

De façon à minimiser les risques, une approche multidisciplinaire est nécessaire pour suggérer la période optimale pour une grossesse et assurer la meilleure prise en charge pendant la grossesse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 11

P. 1636-1643 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lupus érythémateux systémique et grossesse
  • Véronique Le Guern, Emmanuelle Pannier, François Goffinet
| Article suivant Article suivant
  • Polyathrite rhumatoïde et grossesse
  • Aurora Florea, Chantal Job-Deslandre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.